Résultats Orange : France ne rime pas avec croissance

4GMobilitéOpérateursRéseauxTrès haut débit
resultats-orange-t2-2016
1 2

Orange affiche des indicateurs au vert sur le 1er semestre 2016, mais pas en France. La faute à l’accord d’itinérance nationale avec Free Mobile ?

Orange présente deux visages dans ses derniers résultats financiers.

Au global, les indicateurs – document PDF, 28 pages – sont séduisants. En premier lieu, le chiffre d’affaires, qui s’établit à 20,8 milliards d’euros sur le 1er semestre 2016, soit une hausse annuelle de 2,7 % (+ 1,9 % sur le 2e trimestre, à 10,7 milliards).

La dynamique est encore plus favorable pour le résultat net, qui décolle de 188,3 % sur un an, à 3,17 milliards d’euros, porté par la vente, en janvier, de l’opérateur britannique EE.

Quand on étudie la situation pays par pays, le tableau est déjà plus contrasté : tandis que les ventes progressent de 10,5 % en Afrique et Moyen-Orient, elles sont tout juste stable en Luxembourg et en Belgique (+ 0,3 %)… et reculent de 9 % en Pologne.

Orange envisage toujours des opérations de croissance externe à l’international. L’opérateur lorgne notamment SFR Belgium, mis en vente par Altice et qui serait valorisé à 500 millions d’euros avec ses 110 000 clients.

En France, les indicateurs sont moins satisfaisants. La concurrence, qu’Orange juge toujours aussi forte dans le mobile, n’est pas étrangère à la baisse du chiffre d’affaires (- 1,2 %, à 9,38 milliards d’euros sur le semestre). Pour autant, l’opérateur a gagné 153 000 clients sur ce segment au 2e trimestre, renforçant par ailleurs sa position sur la 4G, avec 9,4 millions de personnes concernées au 30 juin 2016.

L’inflexion provient surtout d’une « baisse accrue » des revenus du contrat d’itinérance avec Free Mobile, lequel exploite de moins en moins le réseau Orange à mesure qu’il construit sa propre infrastructure.

Le motif de satisfaction pour l’opérateur historique réside plutôt dans la fibre : + 106 000 clients au 1er semestre, pour une base de 1,81 million d’abonnés sur 5,9 millions de foyers raccordables.

Sur le volet contenus, on relèvera cette alliance avec le groupe Canal+, dont le bouquet CanalSat Panorama (Infosport +, Discovery, Disney Channel…) sera inclus à la rentrée dans les offres fibre, comme le souligne Silicon.fr.

On surveillera aussi les relations commerciales d’Orange avec le Crédit Agricole, étant donné que l’opérateur compte lancer sa propre banque en ligne avec Groupama… et qu’il a débauché, dans cette optique, le directeur de B for Bank… entité rattachée au Crédit Agricole.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur