Résultats Salesforce : la Bourse se laisse porter par le cloud

CloudCRMMarketing
resultats-salesforce-t1-2017
4 60

Salesforce affiche des indicateurs au vert sur son dernier trimestre d’activité. Tous les segments de son offre cloud progressent.

Soirée au beau fixe pour Salesforce ce mercredi à Wall Street : + 6,05 % dans les échanges d’après-Bourse, l’action retrouvant son niveau de fin 2015, à 82,60 dollars.

Les investisseurs ont favorablement accueilli les résultats financiers de l’éditeur américain de logiciels de gestion pour le 1er trimestre de son exercice fiscal 2017 – correspondant à la période du 1er février au 30 avril 2016.

D’une année sur l’autre, le chiffre d’affaires progresse de 27 %, à 1,916 milliard de dollars.

Plus d’un tiers de cette somme (724,6 millions de dollars en l’occurrence) provient de l’offre Sales Cloud, dédiée à la gestion commerciale.

Mais ce n’est pas sur ce segment que la croissance est la plus forte : il faut chercher du côté d’App Cloud. La plate-forme de développement d’applications utilisant la technologie Salesforce affiche un CA en hausse de 45 %, à 325,9 millions de dollars.

Croissance à deux chiffres également pour Cloud Service (solution de service client ; + 32 %, à 540,1 millions de dollars) et Marketing Cloud (+ 28 %, à 184,9 millions de dollars, pour cette plate-forme de création et de gestion des parcours client).

Le reste de l’activité, constitué essentiellement des services professionnels commercialisés via l’AppExchange, représente 141 millions de dollars (+ 33 %). Mais cette partie du business n’est pas rentable, avec 161 millions de dollars en dépenses d’exploitation.

Le coût global des ventes avoisine le demi-milliard de dollars, résultant en une marge brute de 74 % (- 1 point par rapport à la même période l’an dernier).

Les dépenses en R&D augmentent, mais moins vite que le chiffre d’affaires : + 17 %, à 260,97 millions de dollars. Même constat pour le commercial marketing (+ 21 %, à 895,86 millions de dollars) et l’administratif (210,806 millions, soit + 20 %).

En normes comptables GAAP, c’est-à-dire en incluant des éléments comme l’amortissement, les rémunérations à base d’actions ou les gains et pertes sur la vente de propriétés immobilières, le résultat net s’établit à 38,759 millions de dollars, soit 6 cents par action. Il était de 4,092 millions de dollars un an plus tôt – voir la synthèse des résultats au format PDF.

Autre indicateur en augmentation : les revenus collectés, mais non encore comptabilisés. Ils atteignent 4,01 milliards de dollars au 30 avril 2016, en nette augmentation (+ 31 %) avec la transition vers le cloud et son modèle de facturation sur abonnement.

Salesforce, qui emploie désormais plus de 21 000 personnes, revoit à la hausse ses perspectives pour l’exercice fiscal 2017. Il est désormais question d’un chiffre d’affaires en hausse annuelle de 22 à 23 %, dans la fourchette de 8,16 à 8,2 milliards de dollars.

Crédit photo : Den Rise – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur