Résultats Samsung : une activité mobile en réinitialisation

EntrepriseMobilitéSmartphonesTablettes
resultats-samsung-t1-2015

Samsung a repris des couleurs sur le marché mobile au 1er trimestre 2015, mais son activité reste essentiellement soutenue par les semi-conducteurs.

Un chiffre d’affaires en baisse de 12 % d’une année sur l’autre (à 40,2 milliards d’euros) et un résultat net en recul de 39 % (à 3,9 milliards d’euros) : les indicateurs financiers dévoilés par Samsung pour le 1er trimestre 2015 sont conformes aux prévisionnels émis en début de mois.

La division Device Solutions (semi-conducteurs, technologies d’affichage) est la seule à voir son chiffre d’affaires augmenter d’une année sur l’autre, à 17,1 trillions de wons, soit 14,6 milliards d’euros.

Le cap des 10 trillions de wons est franchi sur le segment des semi-conducteurs, avec plus des trois quarts de ce montant provenant des puces mémoire. La demande est dite « particulièrement solide » sur les terminaux mobiles, avec une augmentation des ventes de DDR4.

La progression des commandes enregistrée pour les SSD dans le data center devrait par ailleurs se poursuivre sur les prochains mois. En attendant, c’est bien l’activité semi-conducteurs qui produit les meilleurs résultats, avec un résultat d’exploitation de 2,93 trillions de wons (2,5 milliards d’euros).

Du côté des solutions d’affichage, le CA global progresse d’environ 12 %, malgré une légère baisse des volumes de ventes due notamment à l’évolution des taux de change. L’impact du dollar fort s’est surtout fait ressentir sur les panneaux LCD ; moins significativement sur l’OLED. Lequel constitue le principal levier de croissance à plus long terme, à travers les écrans flexibles.

Malgré des investissements contenus en marketing et une offensive en entrée/milieu de gamme avec les gammes Galaxy A, E et J, la situation reste tendue sur le marché mobile. Les ventes de la division IT & Mobile Communications (IM) ressortent à 25,89 trillions de wons (22,1 milliards d’euros), contre 32,44 trillions au 1er trimestre 2014. Quant au résultat d’exploitation, il passe de 6,43 à 2,74 trillions de wons (2,3 milliards d’euros).

L’inconnue du S6

Samsung préfère se concentrer sur son nouveau porte-drapeau en haut de gamme : le Galaxy S6. Le groupe sud-coréen ne donne pas d’estimation chiffrée, mais « se réjouit » des ventes du produit depuis son lancement commercial le 10 avril ; et de cette demande « plus importante que prévu » pour le modèle Galaxy S6 Edge.

En volume, Samsung serait repassé devant Apple au 1er trimestre : 83,2 millions de smartphones écoulés selon Strategy Analytics, soit 24 % de part de marché, contre 18 % pour le fabricant de l’iPhone.

Plus de 4 terminaux mobiles sur 5 vendus par Samsung entre le 1er janvier et le 31 mars 2015 étaient des smartphones. A contrario, les ventes baissent pour les feature phones… et les tablettes.

La multinationale s’attend à une deuxième partie d’année compliquée : la concurrence va s’intensifier et la croissance du marché, ralentir. Un motif d’espoir néanmoins : le prix moyen de vente des smartphones devrait augmenter (il avoisine actuellement les 200 dollars).

On notera que l’électronique grand public ne fait pas recette sur le trimestre : le résultat d’exploitation est négatif, à – 140 milliards de wons (- 120 millions d’euros), pour un chiffre d’affaires de 10,26 trillions de wons (8,7 milliards d’euros). Les ventes de téléviseurs augmentent cependant dans les régions géographiques non affectées par la hausse du dollar. Et les produits premium prennent de l’importance : 11 % des TV vendues sur ces trois mois étaient en Ultra HD.

Crédit photo : Samsung


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur