Résultats SAP : les marges baissent avec le cloud

CRMEntrepriseMarketing
resultats-sap-2015-preliminaires
3 1

SAP affiche des indicateurs au vert dans ses résultats préliminaires pour l’année 2015, bien que les marges baissent avec la transition vers le modèle cloud.

Le 22 janvier prochain, SAP publiera le bilan financier de son dernier exercice fiscal, achevé le 31 décembre 2015.

L’éditeur allemand en a fourni un avant-goût en communiquant quelques indicateurs qui laissent transparaître, entre autres, l’importance que prend le cloud dans son activité : 2,3 milliards d’euros de chiffre d’affaires sur l’année, hors normes comptables IFRS, pour les souscriptions et les prestations de support associées. C’est deux fois plus qu’en 2014 (+ 109 % pour être précis).

Dans le même temps, les recrutements se poursuivent : les revenus apportés par de nouveaux clients progressent de 103 % sur un an, atteignant 890 millions d’euros.

La croissance est moins forte pour les produits « traditionnels », qui représentent tout de même 4,84 milliards d’euros de CA (+ 10 % d’une année sur l’autre) auxquels s’associent 10,09 milliards d’euros de support logiciel (+ 14 %).

Le chiffre d’affaires global s’élève à 20,81 milliards d’euros (+ 18 %). Malgré une marge brute en léger recul à 30,5 % (- 1,6 point), SAP dégage un résultat d’exploitation en hausse de 13 %, à 6,35 milliards d’euros.

L’intégration de Concur (gestion des déplacements professionnels) et de Fieldglass (gestion des travailleurs temporaires) n’y est pas étrangère : leur activité a été prise en compte sur l’ensemble de l’exercice 2015, alors qu’elle ne l’avait été que partiellement sur l’exercice précédent – sachant que l’acquisition de Concur n’avait été bouclée que le 4 décembre 2014 ; celle de Fieldglass, le 2 mai.

Les indicateurs sont du même ordre sur le seul 4e trimestre : + 16 % pour le chiffre d’affaires (6,35 milliards d’euros) et + 7 % pour le résultat d’exploitation (2,28 milliards), la marge brute s’établissant à 35,9 % (- 3 points).

La nette progression enregistrée d’un trimestre sur l’autre s’explique notamment par les renouvellements de licences intervenus en fin d’année sur des produits à forte marge. SAP a aussi « plus que doublé », en trois mois, le nombre de clients (2 700) de sa plate-forme S/4 HANA pour l’analyse de données sur technologie in-memory.

Les prévisions pour 2016 font état d’un CA en hausse de 6 à 8 %, avec 2,95 à 3,05 milliards d’euros de revenus sur la partie cloud.

Crédit photo : Unuchko Veronika – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur