Résultats Twitter : l’oiseau bleu s’envole en Bourse

MarketingPublicitéRégulations
resultats-twitter-t2-2014

Cotée sur le NYSE, l’action Twitter a connu une envolée spectaculaire ce jeudi dans les échanges d’après-Bourse. Le réseau social venait d’annoncer son bilan financier pour le 2e trimestre 2014.

La publication des résultats financiers de Twitter pour le 2e trimestre de l’exercice budgétaire 2014 a donné des ailes aux investisseurs.

En fermeture de séance ce jeudi à Wall Street, l’action TWTR ne s’affichait encore qu’en légère hausse de 1,7%, à 38,59 dollars. C’est dans les échanges d’après-Bourse que la température est montée : à 19 h 59 précises (1 h 59 du matin à Paris), le titre atteignait 49,61 dollars, soit une hausse de 28,56% en valeur.

Quelques heures auparavant, le réseau social avait annoncé une nette progression annuelle de son chiffre d’affaires : +124%, à 312 millions de dollars sur la période d’avril-juin 2014. Mais aussi une croissance de son bénéfice net : 15 millions de dollars, soit 2 cents par action (en normes non-GAAP ; voir la synthèse des résultats), contrastant avec les 16 millions de pertes enregistrés un an plus tôt… et surpassant le consensus à 283,07 millions de dollars CA pour 1 cent de perte par action.

Des 277 millions de dollars issus de la publicité (+129% d’une année sur l’autre), 81% proviennent du mobile. Un millier d’impressions dans les timelines des utilisateurs rapportent désormais 1,60 dollar en moyenne, soit deux fois plus qu’au 2e trimestre 2013. Au global, Twitter recense 173 milliards d’affichages de fils d’actualité entre le 1er avril et le 30 juin 2014 (+15% par rapport à 2013). En trois mois, son audience est passée de 255 millions à 271 millions d’utilisateurs “actifs”, c’est-à-dire se connectant au moins une fois par mois (+24%). Et 78% – soit 211 millions – sont des mobinautes.

Porté par “l’effet Coupe du monde”, l’international représente environ un tiers des ventes : +168% en un an, à 102 millions de dollars. Pendant le Mondial, Twitter a effectivement mis en place de nombreux services dédiés aux fans du ballon rond : scores en direct, système d’alertes par notifications push, timelines dédiées à des rencontres, sondages, messagerie privée via Vine…

La période printanière aura également été l’occasion de lancer de nouveaux outils à destination des annonceurs, comme ce système de mise en avant d’applications mobiles ou ce format de carte interactive permettant de mettre en avant, dans un tweet, un contenu particulier issu d’un site Web. Le développement des solutions publicitaires s’est aussi fait dans une logique de conquête internationale autour de la dimension locale, essentiellement au Royaume-Uni, en France et en Indonésie.

Twitter a également négocié le rachat de plusieurs sociétés comme TapCommerce et ses technologies de retargeting ou encore SnappyTV et son service permettant d’augmenter l’audience des programmes TV ou diffusés sur le Web en relayant des extraits en quasi-temps réel sur les réseaux sociaux. En dépit de ces acquisitions, la trésorerie se maintient au-dessus des 2 milliards de dollars.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : que savez-vous de Twitter ?

Crédit photo : Zayats Svetlana – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur