Résurrection de Boo.com dans une déclinaison Web 2.0

Mobilité

L’ex-site de mode, tombé dans les limbes de la nouvelle économie, refait
surface. Il s’est transformé en réseau communautaire dédié aux voyages.

Ce qui a longtemps été présenté comme l’un des plus grands désastres de la Net-économie a fini par ressusciter. Après une faillite retentissante dans les années 2000, Boo.com, à l’origine d’un site marchand orienté mode, a fait une soudaine réapparition sous la forme d’un site de voyage.

Evoquant l’ancien Boo.com, Ray Nolan, CEO et fondateur de Boo.com, a affirmé : “D’une certaine manière, nous exorcisons le fantôme du passé de Boo tout en respectant l’esprit de sa mission. A savoir créer un site qui réponde aux besoins des utilisateurs et offrir un maximum d’interactivité, de résultats et d’émotions.”

La nouvelle entité combine des capacités de moteur de recherche, de comparatifs de prix catalogues, de fiches produits et un système de réseau communautaire.

“Les voyages sont remplis d’expériences incroyables, et cela devrait commencer par la planification et le processus de sélection. Nous avons pris les éléments clés nécessaires pour faire le choix parfait et les avons réunis sur un seul site”, a déclaré Ray Nolan.

Selon ses nouveaux propriétaires, Boo.com offre la possibilité d’accéder et de partager des fiches produits, de créer une communauté d’amis et de formuler des recommandations de recherche fondées sur des centaines de milliers d’avis.

Cette “sagesse collective” offre aux utilisateurs un accès aux informations sans équivalent. Ce qui leur permet d’éviter les mauvaises surprises lors de leurs voyages et de personnaliser leurs projets de voyage de manière à mieux refléter leurs préférences personnelles, a précisé Ray Nolan.

Les utilisateurs peuvent s’assurer de la fiabilité des informations en sélectionnant les membres qu’ils jugent dignes de confiance et en leur demandant leurs avis sur des hôtels, des bars, des restaurants ou des attractions locales.

Adaptation d’un article de Vnunet.com en date du 2 mai 2007


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur