Retour à la croissance pour le secteur informatique ?

Cloud

2002 devrait marquer une certaine reprise du secteur informatique. La sécurité devrait bien sûr être un facteur important de ce rebond. Mais la croissance mondiale devrait surtout être portée par la Chine. Attention donc aux faux espoirs, même si les constructeurs anticipent déjà la croissance en revoyant à la hausse leurs prévisions de chiffre d’affaires.

Le marché informatique devrait connaître à nouveau la croissance pour l’année 2002. Après une année 2001 marquée par un grand nombre de licenciements, le marché de l’informatique devrait connaître une légère reprise. Selon différentes études, la reprise était programmée pour fin 2001 avant que les attentats du 11 septembre ne viennent changer la donne. Finalement, le retour à la croissance est prévu pour l’été 2002. IDC table même sur une croissance de 6 à 7 % en Europe et de 4 à 6 % aux Etats-Unis. Merrill Lynch, de son côté, est plus timide et prévoit seulement une croissance de 3 % pour le marché mondial de la high-tech en 2002. Mais c’est vers l’Asie que tous les regards sont tournés. Selon IDC, la Chine aura un très fort impact sur le marché mondial de l’informatique. Les analystes prévoient ainsi une croissance du marché chinois de plus de 25 % au cours des prochaines années, ce qui en ferait le marché le plus important au monde.

La consolidation du secteur devrait s’appuyer sur une forte demande dans le domaine des logiciels et des services de sécurité. Selon les analystes, la tendance s’oriente plus vers des solutions qui intègrent complètement des outils sécuritaires plutôt que des logiciels de type add-on. “Les entreprises s’intéresseront davantage à des solutions qui peuvent assurer la poursuite d’une activité en cas d’arrêt soudain ou de catastrophe”, explique un analyste d’IDC qui évoque naturellement les conséquences des attentats du 11 septembre. D’autres secteurs devraient avoir le vent en poupe comme le marché du streaming avec des standards comme Mpeg 4 ou Linux qui devraient continuer à s’imposer auprès des entreprises. Concernant les systèmes d’exploitation, si IDC table sur le chiffre de 75 millions de licences vendues par Microsoft en 2002, cela restera insuffisant pour relancer de manière significative le marché des PC.

Des constructeurs plus optimistes

Les analystes ne sont pas les seuls à prévoir un retour des investissements de la part des entreprises. Plusieurs constructeurs ont en effet revu à la hausse leurs prévisions pour 2002, notamment grâce à un quatrième trimestre 2001 meilleur que prévu. Gateway affirme ainsi son intention de redevenir bénéficiaire au dernier trimestre de son exercice 2001. Le constructeur et distributeur informatique américain explique cette performance par une hausse des prix de vente, compensant en partie la baisse des volumes vendus, ainsi que par une politique de réduction drastique des coûts. Compaq annonce lui aussi qu’il ne serait pas déficitaire au quatrième trimestre 2001 grâce à des revenus supérieurs aux attentes.

Reste que le retour à la croissance ne touchera pas tous les secteurs. Les analystes ne prévoient pas de reprise pour le Web en 2002, avec notamment des services Web qui ont du mal à décoller. Concernant les télécoms, le secteur restera très touché. Lucent, qui vient de recruter un nouveau PDG, prévoit de rester en perte pour le premier trimestre 2001/02. Toutefois, l’équipementier prévoit de dégager des bénéfices cette année. Par ailleurs, il vient de confirmer la suppression prochaine de 20 000 postes.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur