RevMob : le AdMob brésilien qui veut conquérir le monde

MarketingPublicité
Pedro Jahara REVMOB

En marge du Mobile World congress 2015, Rencontre avec Pedro Jahara, fondateur de RevMob, un spécialiste brésilien du marketing mobile à la performance

La publicité mobile ne connait pas de frontières. Même si les géants du secteur viennent aujourd’hui principalement d’Amérique du nord et des Etats-Unis, l’Amérique latine compte également plusieurs entreprises particulèrement innovantes.

Parmi les participants au dernier Mobile World Congress, nous avons par exemple croisé la société brésilienne RevMob et son directeur général Pedro Jahara. Initialement simple développeur de jeux Android, la société a connu un énorme succès en 2008 avec le titre AntSmasher, téléchargé plus de 100 millions de fois dans le monde.

Au début avec AdMob, les CPM pouvaient dépasser les 10 dollars ce qui nous a rapporté beaucoup d’argent. Mais au fil des années, les revenus se sont taris et nous avons décidé de créer notre propre adNetwork : RevMob” explique Pedro Jahara, qui a lui même codé l’Adserver de la plate-forme.

Officiellement lancé en 2011, RevMob fédère rapidement des centaines de développeurs d’applications, à la recherche de nouvelles sources de revenus, et des dizaines d’annonceurs cherchant à exploiter ces nouveaux inventaires. “Nous nous sommes concentrés sur le marché du download, en facturant au CPI. Les taux de transformation étaient bons et généraient des revenus substantiels à nos éditeurs” indique Pédro, qui précise avoir déjà reversé plus de 146 millions de dollars à ces derniers depuis la création de la plate-forme.

En quelques années, RevMob a élargi ses modèle économiques (CPM, CPC, CPA, …), attiré de nouveaux partenaires DSP (InnerActive, OpenX, FunWare, Decisive), installé son SDK de 2 lignes dans près de 30 000 applications, testé la publicité omnicanale avec BeInToo et  poursuivi sa croissance internationale.

RevMob  revendique désormais un reach de 900 millions d’utilisateurs dans le monde, essentiellement sur les applications iOS et Android. “70% de notre audience provient des Etats-Unis mais de nouveaux marchés comme le Brésil ou l’Europe sont en train d’exploser” affirme Pédro Jahara, qui espère passer le cap symbolique du milliard d’utilisateurs dans les prochaines semaines.

Un succès qui attire évidement l’attention des investisseurs mais également des grands noms du mobile marketing, à la recherche de nouvelles opportunités de croissance externe. “Pour l’instant, nous restons concentrés sur  notre business et la satisfaction des développeurs. Mais la question est ouverte” admet en souriant Pédro Jahara, qui verrait bien cette jeune pousse brésilienne, connaitre un succès comparable à ceux Flurry (racheté par Yahoo), MoPub (rachetée par Twitter), AdMob (rachetée par Google) ou InMobi, également dans le collimateur de la firme de Mountain View.

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur