RFID : HP et Philips soutiennent un standard nouvelle génération

Mobilité

Les deux firmes high-tech effectuent des tests autour de l’EPC Class 1 Generation2 sur leurs propres chaînes de gestion de la relation fournisseur.

Hewlett-Packard (HP) et Philips s’asssocient pour généraliser l’usage d’un standard de la technologie Radio Frequency Identification (RFID) de deuxième génération : EPC Class 1 Generation2 (Gen2). Cette annonce a été réalisée dans le cadre de l’EPC Global Conference organisée à Atlanta (Etat de Georgie) entre le 13 et le 15 septembre. L’EPC (pour Electronic Product Code) est le nom du standard visant à augmenter la traçabilité du produit sur l’ensemble de la chaîne logistique. C’est un des principaux noyaux permettant le développement de la RFID.

Selon HP et Philips, EPC Class 1 Generation2 permettrait d’éliminer les problèmes de limitation de fréquence entre les Etats-Unis et l’Europe et d’assurer l’interopérabilité des produits RFID. Un point capital pour une technologie qui se veut révolutionnaire dans le monde du transport et de la logistique.

Premiers tests dans la gestion de la relation fournisseur

Le groupe informatique américain et le fournisseur néerlandais de semi-conducteurs vont collaborer dans des domaines comme l’élaboration de puces ou l’intégration de systèmes en lien avec Gen2. Ils testent déjà ce nouveau standard sur leurs propres chaînes de gestion de la relation fournisseur (supplier relationship management ou SRM). Une branche de HP au Brésil ouvre la voie en remplaçant la technologie initiale Ucode EPC 1.19 par le “tout Gen2”.

Fin août, la direction de HP a indiqué qu’elle souhaitait consacrer 150 millions de dollars sur les cinq prochaines années pour développer la RFID. Selon le cabinet d’études In-Stat, le marché de la RFID est évalué à 2,8 milliards de dollars mais les prévisions des différents instituts sont sensiblement différentes.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur