RH : Amazon fait rimer petite promotion et grandes ambitions

CloudE-commerceMarketing
amazon-cloud-retail
4 3

De « directeurs », Andy Jassy et Jeff Wilke deviennent « CEO » des branches cloud et retail d’Amazon. Comment interpréter cette promotion symbolique ?

Il y a du changement dans les hautes sphères d’Amazon.

Jeff Wilke et Andy Jassy, directeurs respectifs des activités Retail et Cloud Computing, exercent désormais en qualité de CEO.

Dans la pratique, ils ont toujours les mêmes responsabilités. Jeff Bezos, fondateur et principal dirigeant d’Amazon, le reconnaît d’ailleurs dans une contribution blog : « Ce n’est pas une réorganisation, mais une reconnaissance du rôle que [Jeff et Andy] jouent depuis longtemps ».

Une promotion symbolique, représentative de l’importance que les deux pôles ont prise dans l’activité du groupe américain qui soufflait l’année dernière sa vingtième bougie.

Il y a dix ans, Andy Jassy avait pris la tête d’une division qui proposait en tout et pour tout une offre de stockage.

Aujourd’hui, elle fait dans les bases de données, le SaaS, l’analytique ou encore l’Internet des objets, avec un chiffre d’affaires proche des 8 milliards de dollars sur l’année 2015 – et l’ambition d’atteindre, d’ici à fin 2016, les 10 milliards sur douze mois glissants.

Cet objectif fixé par Jeff Bezos dans une récente lettre aux actionnaires a relancé, chez les analystes financiers, les rumeurs autour d’une éventuelle séparation d’Amazon Web Services, qui revendique des références clients comme Adobe, Airbnb, General Electric, McDonald’s, Pinterest et Philips.

Prime et marketplace

Sanctionné par la Bourse pour ses derniers résultats trimestriels malgré un bénéfice record, Amazon s’emploie tout autant à convaincre les investisseurs sur la partie retail.

Se félicitant de la croissance organique de cette activité qui dégage désormais plus de 100 milliards de dollars de chiffre d’affaires par an, Jeff Bezos insiste sur le développement de l’offre Prime, dont la base de souscripteurs a augmenté de 50 % en 2015.

Prime comprend un volet vidéo « à la Netflix » avec des contenus exclusifs, mais les prestations gravitent essentiellement autour de la livraison, désormais effectuée le dimanche dans une trentaine de villes essentiellement aux États-Unis.

Le raccourcissement des délais se poursuit : 30 millions de produits sont dorénavant éligibles à la livraison en 48 heures ; des « centaines de milliers » le sont pour le jour même ; et Amazon explore la livraisons en une heure avec Prime Now.

Le groupe a aussi mis en place un réseau de fret aérien composé de 20 avions-cargos Boeing 767 loués auprès d’Air Transport Services.

Il y a aussi la marketplace, sur laquelle près de 50 % des ventes sont aujourd’hui faites par des vendeurs tiers. Amazon répertorie 70 000 entreprises vendant pour plus de 100 000 dollars de marchandises par an. Une offre de micro-crédit (Amazon Lending) a d’ailleurs été ouverte aux TPE/PME.

Récemment désigné marque la plus réputée aux États-Unis par le Reputation Institute, Amazon prend également des initiatives à teneur technologique. On citera l’assistant vocal Echo, à l’égard duquel Steve Wozniak, cofondateur d’Apple, ne tarit pas d’éloges, le qualifiant de « prochaine grosse plate-forme ».

Crédit photo : Roman Pyshchyk – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur