RH et big data : Clustree lève 600 000 euros

Big dataData-stockageEntrepriseLevées de fondsManagementRessources humainesStart-up
clustree-levee-fonds

La start-up parisienne, qui édite une solution de gestion des talents dédiée à la mobilité en interne dans les grandes entreprises, boucle son premier tour de table.

Xavier Niel (Iliad-Free), Frédéric Montagnon (OverBlog, Nomao), Jean-David Blanc (AlloCiné)… Clustree a réuni de hauts profils d’investisseurs pour son premier tour de table institutionnel.

La start-up parisienne fondée en 2013 par Bénédicte de Raphélis Soissan – ancienne consultante en stratégie marketing, innovation et recrutement chez Intelleco – a aussi bénéficié du soutien du fonds Alven Capital dans le cadre de cette opération qui lui a permis de lever 600 000 euros. Elle commercialise aujourd’hui, sous la marque Clustree, une solution de gestion des talents axée sur la mobilité interne. Première cible : les DRH et directeurs de la stratégie dans les grandes entreprises qui souhaitent diminuer les coûts liés aux recrutements externes.

Cette offre s’inscrit dans la mouvance du big data : elle consiste à analyser des millions de parcours professionnels externes (principalement des cadres et des ingénieurs) sur des réseaux sociaux comme LinkedIn et sur le sites Internet d’acteurs spécialisés comme l’Apec pour suggérer des correspondances entre talents, postes et carrières au sein de l’organisation. Cette dernière peut ainsi renforcer sa performance RH, non seulement en visualisant les ressources et potentiels inexploités, mais aussi en obtenant des suggestions de profils internes pour un poste à pourvoir, en fonction de ses priorités, des enjeux métiers et des viviers identifiés.

Selon Bénédicte de Raphélis Soissan, il s’agit surtout de “renforcer la fluidité et la mobilité entre les différents métiers”. Pour la fondatrice de Clustree, membre du Cercle des jeunes entrepreneurs, de la Fédération Femmes 3000 et de Silicon Sentier, être capable de proposer les bons postes et les bonnes évolutions au bon moment constitue “un véritable levier de création de valeur”. Pour les collaborateurs, c’est aussi l’occasion de mieux maîtriser l’évolution de leur carrière et de mettre en avant, au-delà de leurs compétences, un potentiel difficile à retranscrire sur un CV, mais susceptible de retenir l’attention des recruteurs.

Clustree, qui a rejoint l’accélérateur parisien TheFamily en février dernier, commercialise son logiciel sur le modèle SaaS (Software as a Service), avec une facturation annuelle en fonction du nombre de salariés de l’entreprise cliente. Employant emploie pour l’heure 4 personnes elle compte en recruter une dizaine de plus à l’horizon 2015, tout en augmentant son budget marketing avec des vues sur l’international.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : que savez-vous du crowdfunding ?

Crédit photo : everything possible – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur