RIA : Break HD de Silverlight à Roland Garros

Cloud

ReMIX 10 : France Televisions se montre satisfait de la plate-forme RIA et du player Silverlight. Le dispositif vidéo a été renforcé cette année.

A l’occasion de la session ReMIX 10 organisé le 26 mai sur le campus de Microsoft France, plusieurs clients de l’éditeur sont venus témoigner de l’impact de la technologie RIA. Depuis le 16 avril, la version finale de Silverlight 4.0 est disponible.

Microsoft trouve un premier vivier de clients professionnels dans l’univers des médias. Actualité sportive oblige, Pierre Mathieu, Directeur des antennes Internet de France Télévisions, est revenu sur l’expérience RIA autour de Roland Garros.

Un premier player HD Silverlight avait été aménagé l’an dernier dans le cadre du célèbre tournoi de tennis. L’audience générée est convainquante : 5,5 millions de visites, 8,8 millions de vidéos consultées au cours de la quinzaine de la compétition (direct et VOD).

Les fonctions de visualisation haute définition, de smooth streaming (adaptation du flux visuel en fonction de la bande passante), et de time shifting (contrôle du direct : pause, retour en arrière sur la journée, retour au direct), intégrées au sein du player Silverlight, sont appréciées.

Pour l’édition 2010 de Roland Garros, 9 flux vidéos permettent de voir l’ensemble des matches qui se déroulent de manière simultanée. Et une nouvelle fonction a été ajoutée sur le player Silverlight : le ralenti. Utile pour suivre des balles de tennis pouvant atteindre plus de 200 km/h.

Sur le blog de Xavier Pouyat, on découvre quelques éléments des coulisses technos. Le flux principal des chaînes France 2 et France 3 est diffusé en IIS Smooth Streaming jusqu’à une résolution HD de 720p à 3 mbps (VC-1/Windows Media Audio Pro). “De plus, pour la première fois, un mixage sonore 5.1 est diffusé grâce à la technologie DTS Neural Surround.”

France Televisions propose aussi une brique “messenger toolkit” a été ajoutée afin de discuter en direct via sa communauté MSN Messenger pendant les matches sur le site dédié de France Télévisions. “Et un travail communutaire via Twitter et Facebook est en cours d’expérimentation”, précise Pierre Mathieu.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur