Rich Internet Application : Microsoft sort une première version de Silverlight

Cloud

L’éditeur vient de publier les premières versions bêta de Silverlight 1.0,
une application destinée à contrer le plug-in Flash d’Adobe.

Microsoft est monté au créneau dans la bataille qui l’oppose à Adobe autour des outils de développement dédiés aux applications RIA (Rich Internet Applications*).

Le 30 avril, l’éditeur de logiciels a publié les premières versions bêta publiques de Silverlight 1.0, permettant ainsi aux utilisateurs de découvrir pour la première fois cette extension pour navigateur.

Les développeurs pourront désormais publier officiellement des applications dédiées à Silverlight. La version finale de Silverlight 1.0 est attendue pour l’été.

L’annonce de Microsoft a été faite par le chief software architect Ray Ozzie à la convention MIX07 de Las Vegas. Les premières versions alpha du nouveau Silverlight y ont également été annoncées.

Silverlight 1.1 prendra en charge le framework .Net de Microsoft, ce qui permettra aux développeurs de créer des RIA à partir de différents langages de programmation, comme Python ou Visual Basic.

Silverlight 1.0 utilise uniquement les langages de développement JavaScript et XAML (Extensible Application Markup Language).
Les utilisateurs peuvent exécuter les applications Silverlight en téléchargeant un plug in de Microsoft qui fonctionne aussi bien avec Internet Explorer qu’avec Firefox de la Fondation Mozilla ou Safari d’Apple. Microsoft a par ailleurs annoncé l’introduction d’un nouveau composant pour Silverlight qui prendra en charge la diffusion média.

Pour les développeurs de RIA, Silverlight se pose en concurrent direct du plug in Flash d’Adobe. Mais certains analystes ont exprimé des doutes quant à la capacité de Silverlight à arracher rapidement à Flash sa position dominante sur le marché.

Microsoft a également déployé une suite d’outils de conception Web appelée Expression Studio, qui comprend des programmes d’illustration, de présentation et de codage de sites Web.

L’éditeur a enfin fait part de son intention d’ouvrir ses services Windows Live aux développeurs externes. Microsoft a introduit les conditions d’usage des services à l’intention des développeurs souhaitant ajouter un support pour Windows Live Spaces, Contacts et Messenger.

*Les Rich Internet Applications (RIA) sont des applications web qui partagent les caractéristiques des applications autonomes sur l’ordinateur. (Source : Wikipedia)

Traduction d’un article de Vnunet.com en date du 1er mai 2007


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur