Rien de nouveau pendant MacWorld Tokyo ?

Mobilité

Le salon MacWorld de Tokyo ouvrira ses portes pour le printemps : Steve Jobs y réalisera son discours d’introduction le 21 Mars à 9h30. Cette 12ème édition ne doit voir aucune nouveauté selon Apple. Les rumeurs font pourtant état de nouvelles introductions. Mais le salon devrait surtout être l’occasion de faire le point sur l’état de la firme à la Pomme et de relancer l’intérêt pour sa gamme au pays du soleil levant.

Les organisateurs de MacWorld Tokyo sont unanimes : le salon japonais sera l’occasion de suivre une présentation de Jobs dans la droite ligne de celle qu’il a réalisée à San Francisco en janvier dernier. Traduction : le patron d’Apple devrait refaire sa présentation commerciale du dernier MacWorld. Une envolée lyrique de près de 2 heures dont le point d’orgue avait été la présentation du nouvel iMac ainsi que le lancement d’iPhoto, le logiciel de gestion de photothèque. L’année dernière, le salon japonais avait été l’occasion de dévoiler les iMac Dalmatien et Flower Power (voir édition du 22 février 2001), des machines capables de graver des CD. Cette année, si la présentation du patron de la Pomme est attendue comme du pain béni par les utilisateurs nippons, fervents pratiquant du culte de Mac OS, le système d’exploitation le plus apte à présenter à l’écran les idéogrammes japonais, il l’est aussi par les observateurs de la firme. Pas pour les nouvelles introductions éventuelles : la firme a été spécifique sur ce point. Elle n’introduira pas de nouveauté. Ce qui ne veut pas dire qu’elle ne mettra pas à jour certains de ses produits. La rumeur évoque l’iPod (voir édition du 19 février 2002) et une nouvelle mouture d’iTunes l’accompagnant. Mais la crédibilité de cette indiscrétion est fortement mise en question. Non, là où Jobs est attendu au tournant, c’est sur les quelques confidences qu’il pourrait être amené à glisser au sujet des affaires de la firme sur le premier trimestre. Raison de cette attente ? La distribution au compte-goutte de l’iMac G4 (voir édition du 29 janvier 2002) ! Si l’ordinateur a bien déclenché une vague d’enthousiasme, à près de deux mois de son lancement, le nombre de machines distribuées est sujet à caution. De 5 à 10 000 selon certains ! Et les temps d’attente de monter à plus de 18 semaines ! De quoi alimenter l’enthousiasme de certains chanceux l’ayant reçu et qui exprime leur joie sur Internet.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur