RIM distille le parfum de BlackBerry 10

Cloud
BlackBerry Bold 9790

RIM distille au compte-goutte le parfum de BlackBerry 10, dont l’écran d’accueil et la mosaïque d’applications se sont révélés au grand jour à l’occasion d’une conférence tenue à Londres.

Quand bien même RIM en a déjà dit long à son sujet, le système d’exploitation BlackBerry 10 demeure pour l’heure un concept abstrait.

Nouveaux invités sous le feu des projecteurs, l’écran d’accueil et la mosaïque d’applications, dévoilés à l’occasion d’une conférence tenue à Londres, sous la houlette de Vivek Bhardaj, responsable de la division Software pour la zone EMEA.

Le doute subsistait quant à la stratégie qu’allaient adopter les équipes impliquées dans le développement de ce pilier : miser sur l’innovation pour accoucher d’un concept maison ou jouer la sécurité en s’alignant sur l’offre en vigueur ?

Il semble que cette dernière option ait fait foi : dans le fond comme dans la forme, patience et longueur de temps se répercutent en un système qui se rapproche de ceux à la cheville desquels il entend se hausser. En l’occurrence, iOS, Android et… Windows Phone 7.

La division de l’écran d’accueil en quatre zones carrées n’est pas sans rappeler la mosaïque caractéristique de l’OS de Microsoft, dans une déclinaison toutefois moins bariolée, au look plus professionnel.

Associée au principe des widgets, la technique de défilement par volets fait pour sa part écho à l’interface de Google Android. La grille d’applications disposées en cascade reprend davantage les fondements d’iOS, en un cocktail suggestif, comme l’admet The Verge.

Censé soutenir l’effort de redressement de RIM en donnant un coup de fouet à ses smartphones et tablettes numériques, la plate-forme BlackBerry 10 s’est récemment ouverte aux développeurs indépendants, avec un SDK dédié. En point d’orgue, le support du HTML5, du CSS3 et de JavaScript avec WebWorks.

Côté marketing, l’offensive se porte tout autant sur les particuliers que les entreprises, en écho à la stratégie du nouveau P-DG Thorsten Heins, investi en remplacement de Jim Balsillie et Mike Lazaridis, des suites de remaniements en interne.

 

Crédit image : Copyright CrackBerry.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur