RIM et les BlackBerry partent à la conquête de la Chine

CloudMobilitéSmartphones

RIM veut inonder le marché chinois de ses smartphones BlackBerry, en s’adjoignant les services du premier opérateur mobile national, China Mobile. Une nouvelle menace pour l’iPhone ?

RIM veut partir à la conquête de la Chine et profiter de son fort potentiel de croissance. Le constructeur canadien annonce ainsi qu’il souhaite désormais massivement commercialiser ses célèbres BlackBerry en Chine, grâce à un récent accord de distribution conclu avec le groupe Digital Chine, filiale de Legend Holdings, la maison mère du fabricant d’ordinateurs Lenovo, et à un partenariat avec le premier opérateur local China Mobile.

RIM compte ainsi séduire les particuliers et les PME. Jusqu’à présent, le fabricant de smartphones ne proposait qu’un seul de ses terminaux en Chine, le BlackBerry 8700, commercialisé par China Mobile depuis 2006 auprès des grands comptes.

En investissant enfin le marché mobile chinois, qui compte 730 millions d’abonnés, RIM compte avant tout concurrencer un autre smartphone en pleine expansion, l’iPhone d’Apple, disponible en Chine depuis le 30 octobre dernier.

Les BlackBerry proposés en Chine devront supporter la norme 3G locale, le TD-SCDMA. Pour le moment, RIM n’a pas précisé les modèles qui seront prochainement commercialisés sur le sol chinois.

Selon les chiffres du Gartner pour le troisième trimestre, RIM est le deuxième constructeur mondial de smartphones, derrière Nokia, mais toujours devant Apple.

Nouveau venu sur le marché des smartphones, Dell avait aussi annoncé cet été sa venue en Chine, via le lancement de son nouveau smartphone Mini3i, également en partenariat avec l’opérateur Chine Mobile.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur