RIM lance deux smartphones BlackBerry, mais pour qui ?

Mobilité
BlackBerry Bold 9790

RIM élargit le spectre de sa clientèle vers le grand public, avec le Bold 9790 et le Curve 9380, deux smartphones sous BlackBerry OS 7. La continuité prime, sans pour autant éclipser ce subtil revirement de stratégie.

Comme ankylosé des suites de l’échec commercial de sa tablette Playbook, RIM bouge encore, et ses smartphones BlackBerry avec lui.

Le constructeur canadien officialise le Bold 9790 et le Curve 9380, deux smartphones dont les seules dalles tactiles reflètent une orientation grand public.

Aussi éparse et discutable qu’un ordre de marche sans réel fil conducteur, la numérotation affublée à ces terminaux ne relève guère que du symbole et ne leurre pas longtemps un oeil que le consommateur lambda gardera sur ces derniers-nés d’une lignée acquise à la septième version de BlackBerry OS.

En revanche, toujours aucun signe d’une éventuelle implémentation de la plate-forme unifiée BBX, laquelle ne devrait faire une première apparition qu’à une date avancée de l’année 2012.

La prochaine mise à jour de l’écosystème logiciel BlackBerry interviendra en effet au mois de février, avec Playbook OS 2.0, réservé aux tablettes de la marque.

Mais avec le Bold 9790, l’heure est à ce revirement stratégique qui implique la démocratisation auprès du grand public d’un téléphone hybride dont l’apparence rappelle celle du 9700, quand les fonctionnalités se rapprochent de celles du 9900.

Au sempiternel processeur Marvel Tavor MG1 à 1 GHz s’adjoignent 768 Mo de RAM et une mémoire internet de 8 Go.

Doté d’une technologie capacitive à rendu TFT, le panneau principal intègre deux capteurs : l’un de proximité et l’autre de luminosité. Il affiche une diagonale de 2,45 pouces, pour une définition de 640 x 480 pixels.

Comme l’avaient laissé transparaître des fuites préalables, le clavier adopte des rebords incurvés qui contribuent à amincir le châssis d’un appareil dépassant à peine les 100 grammes, malgré l’intégration d’un module NFC.

A la caméra dorsale de 5 Mégapixels, Reseach in Motion adjoint un autofocus qui fait cruellement défaut au Bold 9900, pourtant emblème du haut de gamme.

Les plus attentifs auront salué la translation du port USB (jusqu’alors en position latérale) sur la partie inférieure de la coque.

Quant au Curve 9380, il se pose en représentant de l’entrée de gamme, aux antipodes d’un homologue dont il a beaucoup à envier.

Ainsi, sa dalle de 3,2 pouces dispose d’une définition limitée à 480 x 360 points.

Les 512 Mo de RAM coïncident avec les 800 MHz du processeur et le poids sur la balance s’en ressent : 98 grammes sans cette éventuelle carte microSD insérée dans l’emplacement réservé à cet effet.

S’il est fort probable que les Etats-Unis (voire le Canada) soient les premiers à découvrir ces smartphones en chair et os, RIM en appelle à la patience et promet d’annoncer une disponibilité “d’ici à quelques semaines“.

BlackBerry Bold 9790

 

Crédits photos : Copyright CrackBerry.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur