RIM : “Les soucis d’antenne de l’iPhone 4 ne concernent qu’Apple”

Cloud

Dans des propos diffusés par voie de presse, Mike Lazaridis et Jim Balsillie, co-P-DG de Research In Motion (RIM – BlackBerry), considèrent qu’Apple s’est mis tout seul dans le pétrin.

Le concepteur du BlackBerry n’apprécie pas ce qu’il considère comme une tentative de détournement d’Apple empêtré dans des soucis d’antenne sur l’iPhone 4.

Dans des propos diffusés par voie de presse, Mike Lazaridis et Jim Balsillie, co-P-DG de Research In Motion (RIM), considère que “la tentative d’Apple d’entraîner RIM dans la débâcle où il s’est mis lui-même est inacceptable”.

Dans sa conférence de presse organisée vendredi soir pour faire le point sur les soucis rencontrés avec les antennes, Apple avait expliqué que d’autres fabricants de smartphones comme RIM ou HTC pouvaient rencontrer ce problème de réception de signal.

Cela en est trop pour RIM, qui  travaille sur la transmission de données sans fil et de son efficacité “depuis vingt ans”.

“Les allégations d’Apple à propos des produits de RIM relèvent d’une tentative délibérée pour fausser la façon dont le public perçoit la question de la conception de l’antenne et détourner son attention de la situation difficile dans laquelle se trouve Apple”, expliquent Mike Lazaridis et Jim Balsillie dans une déclaration commune.

“Depuis ses débuts, RIM évite les designs tels que celui retenu par Apple pour son iPhone 4 et leur préfère des designs innovants qui réduisent le risque de coupures d’appels, surtout dans les zones mal couvertes.”

Du coup, les co-dirigeants ne peuvent s’empêcher de gloser. “Le fait est que les clients de RIM n’ont pas besoin de placer leur smartphone BlackBerry dans un étui pour conserver une bonne connectivité. Apple a clairement fait certains choix de design et devrait en assumer la responsabilité au lieu d’essayer d’impliquer RIM et d’autres dans une situation qui ne concerne qu’Apple.”

De son côté, RIM cherche à rattraper son retard dans les smartphones à écran tactile avec une nouvelle génération BlackBerry.

L’offensive est attendue dans le courant du deuxième semestre 2010.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur