RIM mise tout sur BlackBerry 10

Mobilité
RIM mise tout sur BlackBerry 10

Sur fond de lancement du nouvel OS BlackBerry 10 et de sortie de deux premières modèles (Z10 100% tactile et Q10 avec un clavier physique), RIM change aussi sa dénomination sociale en…BlackBerry.

Se concentrer sur l’essentiel pour rebondir sur le marché des smartphones.

Thorsten Heins, CEO de RIM, a voulu marquer les esprits avec le lancement de BlackBerry 10.

Et cela commence avec une transformation corporate surprenante : Research In Motion devient BlackBerry sur fond de sortie d’une nouvelle gamme de smartphones éponymes.

La marque phare incarne désormais la société. Ce nouveau souffle suffira-t-il à redonner de la vigueur au business de RIM-BlackBerry ?

C’est en tout cas une nouvelle étape de la société télécoms canadienne dont la création remonte à 1984 et l’introduction en Bourse à 1997.

Les deux nouveaux smartphones sous BlackBerry 10 qui ont été présentés sont censés garantir une navigation plus fluide, de nouvelles fonctionnalités et l’accès à une place de marché d’applications qui va grossir (rebaptisée BlackBerry World et dotée de 70 000 applications).

On trouvera plus aisément les déclinaisons mobiles des réseaux sociaux Facebook et Twitter, le service de téléphonie par Internet Skype mais aussi le célèbre jeu Angry Birds.

blackberry-z10Ainsi, le BlackBerry Z10 joue à fond la dimension tactile sous le nouvel OS BlackBerry 10 avec de multiples fonctions :

-“Peek” et “Flow” au centre du BlackBerry Hub (“à partir de n’importe quelle application en faisant glisser votre doigt et en basculant sans effort entre vos messages et vos conversations”);

– le fameux outil de messagerie instantané BBM (BlackBerry Messenger), BlackBerry Balance (protection et séparation des données personnelles et professionnelles) et des fonctions NFC;

– Le nouveau modèle est compatible avec les fréquences 4G LTE européennes suivantes : 1800, 2600, 900 et 700 MHz.

En France, il sera disponible en pré-commande dès le 1er février chez Bouygues Telecom et disponible dans les magasins The Phone House dès la fin de ce même mois.

Prix de vente nu chez le distributeur de produits télécoms: 579,99 euros sans abonnement.

Le deuxième modèle, le BlackBerry Q10, est plus traditionnel car il conserve un clavier physique (historiquement, la marque distinctive du BlackBerry).

Les analystes télécoms restent sceptiques sur la possibilité de RIM – BlackBerry pour rebondir sur le segment des smartphones désormais ancré dans un binôme iOS – Android.

Cité par Silicon.fr, Thomas Husson chez Forrester considère que “le nouvel OS de BlackBerry est innovant et permettra de limiter le passage des 80 millions d’utilisateurs [79 millions plus précisément, NDLR] vers les smartphones d’Apple et d’Android en 2013, avance T Mais ce ne sera pas suffisant pour sauver BlackBerry sur le long terme.”

Quiz : Connaissez-vous vraiment les smartphones BlackBerry ?

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur