RIM s’allie à Intel pour sa prochaine génération de PDA

Mobilité

Le fabricant du Blackberry veut ainsi améliorer les performances de ses terminaux pour les réseaux sans fil haut débit de type Edge.

Research in Motion (RIM) va adopter le processeur mobile Xscale d’Intel pour sa prochaine génération de terminaux sans fil, a révélé la société canadienne à l’occasion du salon CTIA Wireless IT and Entertainment qui se déroule actuellement à San Francisco. Le fabricant du smartphone Blackberry sera ainsi le premier grand client du processeur Xscale PXA9xx, nom de code Hermon.

RIM compte exploiter la puce sur un appareil orienté vers les réseaux sans fil haut débit de type Edge. Les premiers terminaux dotés de ce processeur d’Intel sont attendus d’ici la fin de l’année, a déclaré Mike Lazaridis, codirecteur général de RIM.

Le dirigeant de RIM a refusé de donner l’origine des puces actuellement utilisées par ses terminaux, en précisant toutefois que sa société avait recours à plusieurs fournisseurs issus de différents réseaux. “Nous essayons d’exploiter les meilleurs processeurs du marché pour toutes nos technologies. Intel nous offre la plate-forme la plus performante pour que nous puissions avancer”, a déclaré Mike Lazaridis à l’occasion d’un point presse consacré à ce sujet.

Un regain de puissance pour les Blackberry

RIM a déjà utilisé des processeurs Intel par le passé. A la fin des années 90, les modèles Blackberry 957 et 950 tournaient sur un processeur Intel 80386, plus connu pour son exploitation sur les ordinateurs de bureau.

Le nouveau processeur d’Intel autorisera de nouvelles applications sur les Blackberry, a déclaré Mike Lazaridis, comme la possibilité d’afficher une présentation Powerpoint sur le terminal ou d’accélérer le débit pour la navigation Internet. “Compte tenu de nos développements au-delà de l’application e-mail, nous avons pris conscience de la nécessité d’adopter un moteur d’une puissance supérieure qui accompagnera notre croissance”, commente Mike Lazaridis.

Le Blackberry est le PDA le plus vendu au monde avec plus de trois millions d’utilisateurs recensés. A l’origine, le terminal était principalement utilisé pour gérer les e-mails mais ses fonctionnalités ont été étendues depuis. Selon le cabinet d’analyses Gartner, RIM détiendrait une part de 23% sur le marché des PDA. L’étude n’inclut pas le Palm Treo que Gartner classe dans la catégorie “smartphone”.

L’engagement de RIM vis-à-vis d’Intel est important pour le numéro un mondial des processeurs, qui a lentement placé sa ligne de processeurs mobiles Xscale sur la rampe de lancement. “Nous sentons depuis un certain temps que les terminaux mobiles vont de plus en plus avoir besoin de capacités de calcul. C’est pourquoi nous faisons évoluer notre offre dans ce sens”, a déclaré Sean Maloney, directeur de la division Mobilité d’Intel.

(Article traduit de Vnunet.com en date du 28 septembre 2005)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur