RIM : une feuille de route BlackBerry 10 minimaliste avec quatre smartphones

Régulations

Effets collatéraux d’un plan d’économies qui impactera en premier lieu la R&D, la feuille de route 2013 de RIM ne devrait inclure que quatre smartphones BlackBerry 10.

Régime sec pour RIM  : la feuille de route BlackBerry pour 2013 n’inclura vraisemblablement que quatre modèles de smartphones.

C’est l’une des conséquences d’un vaste plan d’économies au sein de la firme canadienne qui conçoit le célèbre smartphone mais aussi d’une révision de la stratégie et d’un remodelage du top management.

Le fabricant canadien des smartphones BlackBerry  s’apprête à congédier près d’un tiers de ses effectifs, soit environ 5000 employés (avec un impact sur la R&D).

RIM n’a guère le choix au regard la concurrence intense dans le segment des smartphones.

Et des pertes nettes chiffrées à 518 millions de dollars sont à déplorer sur le premier trimestre 2012.

Pour la petite histoire, l’un des deux jets privés de la compagnie sera mis en vente (6 à 7 millions de dollars d’économie escomptés)

RIM, dont le titre en Bourse a perdu 95% de sa valeur depuis la mi-2008 (un pic 144,56 dollars, contre 7,50 dollars ce mercredi en fermeture à New York), est confronté au mécontentement de ses actionnaires.

Au cours d’une tempétueuse assemblée générale organisée le 10 juillet, sous les yeux des dix membres du conseil d’administration réélus pour un mandat d’un an, le P-DG Thorsten Heins est revenu sur la période charnière que traverse RIM.

La roadmap produits fait dans le minimalisme.

Outre une tablette PlayBook éventuellement déclinée à 128 Go de mémoire interne comme l’a laissé entrapercevoir une diapositive confidentielle récemment exfiltrée, le contingent des smartphones se limiterait à 4 représentants.

Deux de ces terminaux s’insèreraient en milieu de gamme et deux autres, au sommet de la hiérarchie.

Il s’agirait des séries L et N, dont les appellations London, Naples, Nashville et Nevada se substitueraient aux actuels Bold, Curve, Torch et consorts.

Silicon.fr précise toutefois que les premiers exemplaires ne devraient investir le marché qu’en 2013, la faute à la sortie retardée de BlackBerry 10.

Le futur OS mobile unifiant smartphones et tablettes devait à l’origine être livré au deuxième semestre 2012.

Parmi les petites annonces lors de l’assemblée générale, signalons que le service BlackBerry Messenger (BBM) du BlackBerry OS 10 embarquera une fonction de chat vidéo.

Ce retard global dans la livraison de BlackBerry 10 et de ses premiers terminaux  risque d’être préjudiciable pour RIM face à des écosystèmes iOS et Android qui tournent à plein régime.

Il se murmure même que le constructeur canadien pourrait délaisser les téléphones et se concentrer, au moyen d’une scission de ses activités, sur l’édition de solutions logicielles tel BlackBerry Enterprise Server, sa solution d’administration de flottes mobiles.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur