RIM veut étoffer le catalogue d’applications disponibles pour BlackBerry

Cloud

En attendant l’inauguration officielle de nouveau magasin en ligne, le constructeur lance un appel à candidature aux développeurs.

Research In Motion (RIM) a décidé d’ouvrir ses portes aux futurs développeurs d’applications pour le BlackBerry. Mardi, le fabricant canadien du célèbre smartphone a annoncé que les widgets pouvaient désormais être soumis à candidature afin qu’ils apparaissent dès l’ouverture du kiosque de logiciels pour le BlackBerry.

Courant octobre, RIM avait annoncé son intention de créer ce service attendue pour le courant de l’année. Il vient concurrencer les services iTunes App Store d’Apple et l’Android Market de Google.

Les éditeurs souhaitant distribuer des logiciels pour le service devront s’enregistrer auprès du fabricant et fournir des informations personnelles ainsi qu’un compte PayPal valide.

Les développeurs inscrits pourront ensuite soumettre leur application à RIM. A charge pour le fabricant de déterminer s’il accepte ou non de l’intégrer dans le catalogue sur la plate-forme de téléchargement BlackBerry. De toute manière, il informera le développeur de sa décision.

Apple utilise un processus d’évaluation similaire pour ses boutiques de téléchargement iPhone et iPod touch. Google s’est quant à lui engagé à ouvrir Android Market à toutes les candidatures.

Mais les deux services utilisent des systèmes de “disjoncteur” qui permettent de désactiver automatiquement les applications en cas d’attaque par un virus informatique.

Traduction de l’article RIM begins stocking Blackberry application store de Vnunet.com en date du 20 janvier 2009.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur