RipCode ne veut plus que l’encodage vidéo pose un problème

Cloud

La start-up de Dallas, qui développe une technologie facilitant l’encodage vidéo, lève 12,5 millions de dollars.

RipCode, qui fournit des technologies d’encodage et de streaming vidéo, vient d’opérer une levée de fonds de 12,5 millions de dollars (9,2 millions d’euros) auprès du fonds d’investissements Granite Ventures. La jeune pousse texane avait déjà réussi à récolter 19,5 millions de dollars lors de deux autres tours de table en 2006 et 2007.

RipCode a mis au point une technologie, baptisée On-Demand and Real-Time Stream Transcoding, qui permet aux plates-formes en ligne d’encoder automatiquement des contenus vidéo dans le format accepté par le PC ou le téléphone mobile de l’utilisateur.

Les fournisseurs de contenus n’ont donc plus besoin d’encoder eux-même les vidéos qu’ils proposent dans différents formats afin qu’elles soient compatibles avec un maximum de terminaux. RipCode estime que sa solution est actuellement la plus simple et la plus économique qui existe sur le marché.

Dans cette optique, la start-up a signé un partenariat avec MySpace en décembre dernier. La plate-forme mobile du réseau communautaire propose désormais des vidéos encodées directement à partir de la technologie On-Demand and Real-Time Stream Transcoding.

Priorité au potentiel du mobile

Les mobinautes n’ont plus à choisir le format convenant à leur portable, il leur suffit juste de cliquer sur la vidéo pour pouvoir immédiatement la lire. Le nouveau service mobile de MySpace est ainsi accessible depuis tous les mobiles, à l’exception de l’iPhone.

La société américaine compte ainsi profiter de cette levée de fonds pour davantage déployer sa technologie phare à l’international, mais aussi pour commencer à développer la prochaine génération de sa technologie d’encodage vidéo. RipCode vise ainsi en priorité les téléphones mobiles qui devraient devenir des supports de plus en plus privilégiés  pour lire des contenus multimédia.

Selon une étude du cabinet Research and Markets, le marché de la vidéo sur mobile devraient atteindre les 10,2 milliards de dollars en 2012 aux Etats-Unis, contre seulement 180 millions en 2006.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur