Riposte graduée : Ca-va-couper.fr vs Jaimelesartistes.fr

CloudRégulations

Alors que le Sénat s’est prononcé en faveur de la coupure Internet, deux sites pro-et anti-Hadopi sont apparus sur la Toile.

La guerre est déclarée ! La bataille sur le projet de loi “Création et Internet” et le système de la riposte graduée se déplace sur Internet avec deux sites récemment mis en ligne.

Le premier a vocation à défendre le projet de loi : Jaimelesartistes.fr a été lancé par le ministère de la Culture et de la Communication. Le second, Ca-va-couper.fr édité par l’association de défense des consommateurs UFC-Que Choisir, a vocation à dénoncer la riposte graduée.

Le but avoué de ces deux sites est de sensibiliser les internautes aux bienfaits ou aux dangers, selon le cas, du projet de loi visant à contrecarrer les téléchargements illégaux sur la Toile.

Avec son initiative Ca-va-couper.fr couplée à un outil de “buzz lobbying” plutôt efficace, UFC-Que Choisir a choisi l’humour corrosif pour faire passer son message, en mettant en scène dans quatre vidéos le policier Dédé, chargé de retrouver les pirates du Net. Ces vidéos montrent, sous forme de sketchs, les différentes sanctions auxquelles s’exposent les internautes qui téléchargent illégalement des fichiers. Ambiance flicage sur Internet garanti sur un ton décalé.

Tout commence par cet avertissement : “Salut c’est Dédé. Dédé, de Ca-va-couper.fr ! J’ai l’immense plaisir de t’annoncer qu’il y a 72 heures, tu t’es fait flasher à 9072 kbit/s en train de télécharger, illégalement, de la musique sur Internet. Du coup, j’ai la joie et l’honneur de procéder à la coupure de ta connexion Internet. Quoi ? T’es pas content ?”.

Et l’UFC-Que Choisir de préciser : “Ce site [… ] est une parodie du projet de loi Création et Internet, de l’Hadopi et de la Riposte graduée (que nous pourrions appeler Répression graduée, tant la réponse envisagée pour punir le téléchargement illégal en Peer-to-Peer (P2P) est disproportionnée !)“.

D’un point de vue plus didactique, Ca-va-couper.fr propose en parallèle ses propres revendications via trois textes déjà parus sur le site officiel de l’UFC-Que Choisir : “Synthèse du projet de loi Création et Internet”, “Les six principaux griefs contre le projet de loi Création et Internet”, et “Le projet de loi Création et Internet en 10 questions”.

Jaimelesartistes.fr : un site pédagogique pour défendre les créateurs

Christine Albanel n’a pas l’intention de se laisser faire. Par l’intermédiaire du ministère de la Culture et de la Communication, elle propose le site jaimelesartistes.fr, véritable support permettant de faire passer son message-clé : la loi Création et Internet est avant tout faite pour protéger les oeuvres des créateurs et offrir un large choix d’offres légales aux internautes.

Le ton est radicalement différent de celui employé sur Ca-va-couper.fr. Le site se veut avant tout pédagogique en expliquant point par point les tenants et les aboutissants de ce projet de loi.

L’internaute peut ainsi y trouver dix points-clés pour comprendre le projet de loi, avec des questions comme “Le projet défend-il surtout les majors ?”, “La Haute Autorité va-t-elle systématiquement surveiller les réseaux ?”, ou encore “La Haute Autorité va-t-elle ficher tous les internautes ?”.

Les seules vidéos proposées sont celles de Christine Albanel, Jacques Toubon, ancien ministre de la Culture, ou de Michel Thiollière, sénateur de la Loire et rapporteur du projet de loi. Les artistes en vidéo, on verra plus tard.

Pour montrer que le projet de loi Création et Internet a du sens, Jaimelesartistes.fr présente les différentes offres de téléchargement légal existantes, comme celles proposées par les fournisseurs d’accès à Internet (Orange, SFR/Neufbox, Free, etc), les distributeurs (VirginMega ou la Fnac), les majors (EMI, Universal Music), ou par de nombreux sites Web, comme Deezer, MusicMe, Airtist, Vodeo ou Glowria.

Cette initiative n’est pas une première dans le cadre d’un examen de projet de loi portant sur le respect des droits d’auteur. En 2006, le ministre de la Culture Renaud Donnedieu de Vabres avait lancé Lestelechargements.com, un site sous forme de forum dédié au “dialogue libre entre créateurs et internautes”, au moment des débats sur le projet de loi Droit d’auteur et droits voisins dans la société de l’information (DADVSI).

A lire également sur Vnunet.fr : Lutte anti-piratage : avis de tempête


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur