Roaming : Free Mobile passe les frontières du Canada

OpérateursRéseauxTrès haut débit
free-mobile-canada

Le Canada est la quinzième destination à rejoindre l’offre d’itinérance associée au forfait à 19,99 euros de Free Mobile.

Deux mois après la Belgique, le Canada rejoint la liste des territoires couverts par le Pass Destination de Free Mobile.

Lancée en avril 2013, cette offre de roaming permet aux clients de l’opérateur* disposant d’au moins 60 jours d’ancienneté sur le forfait à 19,99 euros TTC (15,99 euros pour les abonnés Freebox) d’émettre, dans un certain nombre de pays situés essentiellement en zone Europe, des communications sans surcoût en local et vers la France.

Free Mobile réactualise régulièrement sa brochure tarifaire – document PDF – pour signaler l’extension de ce Pass Destination.

La mise à jour du 24 mars 2015 est la quinzième du genre : le Canada rejoint une liste qui comptait déjà le Portugal, les Antilles françaises (Guadeloupe, Martinique, Saint-Barthélemy, Saint-Martin) et la Guyane française, l’Italie, l’Allemagne, les Pays-Bas, Israël, la Pologne, l’Autriche, la République tchèque, la Roumanie, la Grèce, le Royaume-Uni, l’Espagne… et donc la Belgique.

Dans chacun de ces territoires, le Pass Destination est utilisable 35 jours par année civile. Il inclut les communications en local et vers la France métropolitaine, sur fixes et mobiles. Un “jour” est décompté dès qu’au moins une opération est enregistrée, sauf pour les SMS entrants.

Subtilité sur l’Internet mobile en 3G : la consommation est contrôlée sur deux plans. D’une part, elle est plafonnée à 3 Go par destination sur 35 jours. De l’autre, le décompte des 3 Go par mois se fait sur l’ensemble des destinations incluses dans l’offre d’itinérance ; l’enveloppe étant partagée avec celle allouée pour la France, le tout hors VoIP et options.

Une fois le plafond data dépassé, le débit est réduit (128 Ko/s) et on repasse au tarif “classique”, qui est, au Canada, de 50 centimes d’euro par mégaoctet. C’est 30 et 70 centimes respectivement pour les appels entrants et sortants, que ce soit en local ou vers la France (2,19 pour les communications émises vers le reste du monde). L’envoi d’un MMS revient à 1,05 euros (27 centimes pour les SMS) ; la réception, à 76 centimes (gratuit pour les SMS).

A noter que les communications entre deux destinations du Pass sont facturées en hors-forfait… avec une exception pour les SMS. L’illimité est effectivement entré en vigueur le 17 juillet 2014, mais pas au Canada : l’offre couvre une trentaine de pays d’Europe et les départements français d’outre-mer (Guadeloupe, Martinique, Guyane, La Réunion, Mayotte) pour des envois vers la Métropole.

* Free revendique, au 31 décembre 2014, plus de 10 millions d’abonnés mobiles et 5,9 millions de clients sur la partie fixe.

Crédit photo : Chris Gardiner – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur