Roaming : SFR propose l’illimité en série limitée

4GCloudMobilité
sfr-roaming-europe-sfr

SFR fixe au 11 février le lancement commercial d’un forfait mobile incluant le roaming en Europe et dans les départements d’outre-mer, sans limite de durée, pour 59,99 euros TTC par mois.

Ce mardi 11 février, SFR fera évoluer sa gamme de forfaits mobiles en généralisant l’accès à la 4G tout en se montrant plus généreux sur le volet du roaming.

L’opérateur n’a pas tardé à répondre aux offensives lancées successivement, fin janvier, par Free, Bouygues Telecom et Orange. Le très haut débit sera désormais accessible à partir de la formule Carrée 2h + 50 Mo, proposée à 9,99 euros TTC par mois en version bloquée et “SIM seule” moyennant un engagement de 12 mois… ou 14,99 euros pour 2 ans de contrat avec mobile subventionné. En version non bloquée, le ticket d’entrée reste fixé à 14,99 euros par mois – sans mobile et avec engagement d’un an – pour 2 heures d’appels et une enveloppe data de 500 Mo rechargeable au-delà (voir le tableau récapitulatif).

Mais la principale nouveauté réside en cette offre “Carré Europe” qui vise en premier lieu frontaliers et grands voyageurs. Pour 59,99 euros par mois, les abonnés SFR en déplacement dans les départements d’outre-mer (Guadeloupe, Guyane, Martinique, Mayotte, La Réunion) ou dans l’Union européenne pourront communiquer sans surcoût, en local et vers la France métropolitaine. Appels et SMS/MMS sont concernés, au même titre que l’Internet mobile, dans la limite de 3 Go par mois sur réseau H+/4G.

Annoncée cette nuit par un tweet, l’offre a été officialisée quelques heures plus tard sur les forums SFR, après qu’une courte vidéo de présentation a fuité. Il s’agit toutefois d’une série limitée, réservée aux 10 000 premières souscriptions, sans téléphone et avec engagement d’un an. Pour obtenir un mobile, il faudra s’engager sur deux ans, à raison de 71,99 euros par mois (soit 1727,76 euros sur la période). Dans tous les cas, SFR inclut l’accès illimité à un service au choix de l’abonné (Coyote, Napster, Gameloft ou SFR Presse, mais pas CanalPlay, les droits n’ayant pas été attribués à l’étranger), le multi-SIM et 100 Go d’espace de stockage en ligne.

sfr-roaming-europeEn quoi ce forfait se différencie-t-il de ceux annoncés au cours des dernières semaines par le trio Bouygues Telecom – Free – Orange ? Principalement par la disponibilité de l’itinérance sans limitation de durée. A contrario, l’offre déployée par Free n’est valable que 35 jours par année civile (est décompté comme “jour” chaque tranche de 24 heures durant laquelle au moins une communication est effectuée depuis l’une des destinations comprises dans le roaming forfaitaire)… et dans un périmètre géographique plus restreint.

Même constat chez Bouygues Telecom et sa gamme Sensation. Quant à la gamme Origami d’Orange, renouvelée le 6 février, elle inclut une enveloppe data variable : le premier palier est fixé à 1 Go pour 7 jours par an ; le dernier, à 14 Go pendant 60 jours (ainsi que 200 Mo depuis les États-Unis et le Canada). SFR se rapproche plutôt de l’offre de Transatel, qui se décline en quatre formules, dont l’une offrant 4 heures d’appels, 500 SMS et 750 Mo en France + 250 Mo en Europe, pour 50 euros par mois.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous bien SFR ?

Crédit photo : Lisa S. – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur