Roaming : SFR plus souple sur la data à l’étranger

Cloud
SFR RED

Pour dissiper la circonspection dont les mobinautes font preuve lorsqu’il s’agit d’utiliser leur téléphone à l’étranger, SFR assouplit ses tarifs de roaming pour la data.

Pour dissiper la circonspection dont les voyageurs font preuve lorsqu’il s’agit d’utiliser leur téléphone à l’étranger, SFR assouplit ses tarifs de roaming pour la data.

A tous ses forfaits Carré commercialisés depuis le 25 septembre dernier, l’opérateur greffe une option “International” qui octroie à ses souscripteurs 100 Mo d’Internet mobile en 3G hors des frontières de la France métropolitaine.

La tarification varie selon les destinations.

Pour 5 euros TTC par jour, le crédit est valable dans les départements d’outremer et dans la plupart des destinations d’Europe, à l’exception remarquée de la Croatie.

L’autre palier, facturé 5 euros HT (6 euros TTC), est réservé aux clients de la branche Entreprises SFR Business Team. Son quota de données est utilisable aux Etats-Unis.

L’abonné reçoit tous les soirs un récapitulatif de sa consommation par SMS.

Il dispose aussi d’une application mobile dédiée, bien utile car le mégaoctet supplémentaire est facturé 25 centimes d’euro. Dans le cadre de la deuxième offre, c’est même 84 centimes.

SFR a multiplié les accords pour mettre en place cette formule “International”, mais dans la plupart des grandes destinations, notamment l’Australie, le Canada, la Chine, le Japon et la Russie, il n’existe pas encore de plafond défini pour les tarifs de détail et de gros sur la data.

Aussi, la facture y reste salée, à 9 euros par jour pour 100 Mo et 5 euros le mégaoctet supplémentaire.

Sous l’impulsion de la députée PS Françoise Castex,  les instances de l’Union européenne (Parlement, Commission, États membres) ont convenu d’une réglementation plus stricte pour encadrer cette tarification.

Avec l’objectif d’abolir le roaming d’ici 2016, les prix vont graduellement baisser, d’année en année.

Illustration avec les appels, aujourd’hui facturés à un maximum de 29 centimes d’euro HT par minute. Le plafond tombera à 24 centimes le 1er juillet 2013, puis 19 centimes le 1er juillet 2014.

Même tendance pour les appels reçus, qui ne coûteront plus qu’un maximum de 6 centimes à l’été 2014, contre 9 centimes actuellement.

Mais le rabais se porte surtout sur la data, qui passera d’abord de 0,70 à 0,45 euro le Mo, pour atteindre les 0,20 euro, toujours hors taxes.

A noter qu’Orange propose une offre comparable à celle de SFR, à 3 euros par jour pour 10 Mo en Europe (hors DOM) et 15 euros pour 50 Mo (DOM inclus).

L’opérateur historique, via sa branche Business Services, propose aussi une option qui permet, pour 12 euros par mois, d’émettre et de recevoir 1h d’appels en Europe Zone A (Union européenne, Norvège, Islande, Liechtenstein, Suisse, Andorre).

Bouygues Telecom Entreprises dispose quant à lui d’un forfait Digital Pro évolutif, avec deux options pour la tarification de la voix et des données depuis l’Europe et les Etats-Unis.

SFR roaming international

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous bien les opérateurs mobiles ?

Crédit photo : Alexandr Makarov – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur