Roaming : vers une baisse des tarifs des SMS et des appels dans l’UE

Mobilité

Comme l’avait entériné le Parlement européen il y a trois mois, l’Union européenne a décidé de diminuer à partir du 1er juillet les coûts des communications mobiles en roaming.

Chose promise, chose due : c’est à partir d’aujourd’hui 1er juillet que les tarifs des appels et des SMS envoyés à partir ou vers un pays de l’Union européenne sont revus à la baisse. En effet, en mars dernier, le Parlement européen avait validé la nouvelle grille de tarification des communications mobiles en roaming (ou itinérance).

A l’approche des vacances d’été, toute personne utilisant son terminal portable pour envoyer des SMS, recevoir ou passer des appels ou utiliser l’Internet mobile se verra appliquer des prix moins élevés que d’habitude.

Ainsi, un appel passé à partir d’un mobile vers un pays de l’UE sera facturé 43 centimes d’euro la minute, contre 46 centimes auparavant. Ce tarif devrait baisser à 35 centimes en juillet 2011. En outre, les prix des appels reçus depuis l’étranger sur son mobile sont portés à 19 centimes, contre 22 centimes jusqu’il y a encore quelques jours, puis ils descendront à 11 centimes en juillet 2011.

Baisse des tarifs de SMS et de l’Internet mobile : une première pour l’UE

Concernant ces communications téléphoniques, les opérateurs mobiles doivent aussi maintenant facturer les appels à la seconde, et non plus à la minute, mais seulement à compter de la 31ème seconde. En outre, chaque SMS envoyé de l’étranger sera facturé au mobinaute 11 centimes, contre 29 centimes en moyenne avant ce 1er juillet dans les pays de l’Union européenne.

La tarification de l’Internet mobile en roaming subit par ailleurs quelques modifications. Le prix de gros sera facturé 1 euro par Mégaoctet téléchargé (au lieu de 1,68 euro en moyenne), et passera à 50 centimes en juillet 2011.

Si l’Union européenne avait déjà pris un ensemble de mesures en 2007 visant à faire diminuer les tarifs de roaming concernant les appels vocaux dans les pays membres, la Commission européenne précise, dans un communiqué, que c’est “la première fois que les autorités européennes imposent des limites tarifaires pour les services d’envoi de SMS et de transmission de données”.

Optimiste, cette même Commission estime que ce panel de nouveaux tarifs permettrait de “diminuer d’au moins 60%” le coût “de l’utilisation d’un téléphone portable à l’étranger”.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur