Rocket Internet et Zalando se chaussent pour la Bourse

BourseEntreprise
oliver-samwer-CEO-rocket-internet-IPO-prochainement

Chacun de leur côté, Rocket Internet et Zalando viseraient une introduction à la Bourse de Francfort. Leurs plans seraient détaillés d’ici mi-septembre, selon Reuters.

La holding allemande Rocket Internet semble accélérer la cadence pour une introduction en bourse. Et l’un de ses sites satellites également : Zalando.com (vente de chaussures en ligne et articles de mode). Selon Reuters, l’un et l’autre s’apprêtent à dévoiler leur projet d’introduction en Bourse à Francfort. L’annonce officielle pourrait survenir d’ici mi-septembre.

Les modalités des projets respectifs restent à préciser mais Rocket Internet et Zalando pourraient mettre sur le marché 15% de leur capital respectif par le biais d’une émission d’actions nouvelles.

La holding Internet, que l’on présente comme un incubateur e-commerce présidé par Olivier Samwer et installée à Berling, chercherait à lever 800 millions d’euros.

Tandis que le spécialiste des chaussures en ligne viserait plutôt 900 millions d’euros, toujours selon les indiscrétions de Reuters. Lancé en octobre 2008, Zalando est désormais présent dans 14 pays (dont la France). Le réseau e-commerce a réalisé un chiffre d’affaires de 1,7 milliard d’euros en 2013 et affiche une rentabilité sur le deuxième trimestre 2014.

En fin d’année dernière, le fonds d’investissement suédois AB Kinnevik  était le principal actionnaire de Zalendo en détenant 36,5% du capital. Suivi d’European Founders Fund (fonds des frères Samwer à l’origine de la saga Rocket Internet : Olivier, Alexander et Marc) avec 17% du capital. En troisième position arrive Anders Holch Povlsen, propriétaire du groupe Bestseller (Jack & Jones, Vero Moda, Only et Selected), avec une part évaluée à 10%. En octobre 2013, l’Ontario Teachers’ Pension Plan (OTPP) s’était invité à la table du capital de Zalendo en prenant une participation minoritaire de 2%.

Rocket Internet : le capital bouge aussi

Du côté de Rocket Internet, on a déjà observé des mouvements récents dans le capital. United Internet, groupe (allemand lui aussi) de services Internet (maison-mère du spécialiste de l’hébergement 1&1, du portail Web.de ou de la messagerie GMX), a pris 10,7% du capital de Rocket Internet AG en investissant 435 millions d’euros au total.

La semaine dernière, on a appris que le fonds Holtzbrinck Ventures avait également décidé de transformer les parts disparates dans sept sites Internet satellites de Rocket Internet (Lamoda, Dafiti, Jabong, Namshi, Home24, Westwing et HelloFresh) en une participation consolidée de 2,5%  dans Rocket Internet.

Par exemple, en janvier 2013, Holtzbrinck Ventures avait participé à une levée de fonds de Paymill (spécialiste du paiement en ligne rattaché à la sphère de Rocket Internet) d’un montant global de dix millions d’euros.

Les parties prenantes dans les mouvements engagés autour du capital de Rocket Internet et Zalando ont refusé de participer. Signalons toutefois dans les deux cas que le fonds d’investissement suédois AB Kinnevik joue un rôle central.

Quiz : Géants du Web, qui a racheté quoi ?

(Crédit photo : Oliver Samwer, Chief Executive Officer (CEO) – Credit photo page Facebook Rocket Internet)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur