Royal Mail lance l’affranchissement du courrier postal via Internet

Mobilité

Cette initiative “e-timbre” de la Poste britannique vise les clients qui
cherchaient des solutions flexibles à distance pour l’envoi du courrier.

Les citoyens britanniques auront désormais la possibilité d’acheter leurs timbres en ligne et de les imprimer eux-mêmes. Grâce au nouveau service proposé par le service postal Royal Mail, les clients pourront utiliser leur carte de paiement pour obtenir un code barre unique imprimable et apposable directement sur des enveloppes, des étiquettes ou du papier-lettre avant expédition.

L’utilisation du service n’appelle aucun frais d’abonnement et ces “timbres” coûtent le même prix qu’un affranchissement normal. Les clients peuvent choisir parmi différentes options d’expédition allant du service Première Classe au service pour l’expédition d’un courrier à l’étranger. Ils ont à leur disposition différents formats d’impression comme un formulaire de douanes dans le cas des livraisons internationales par exemple.

“Nous avons lancé ce service en réponse à une forte demande du public qui souhaitait avoir la possibilité d’acheter leurs timbres en ligne et de les imprimer directement sur une enveloppe ou une étiquette”, a déclaré Alex Batchelor, directeur marketing de Royal Mail.

“L’affranchissement en ligne offre aux clients davantage de choix et de flexibilité de paiement pour leurs besoins postaux”, poursuit le représentant de l’établissement postal. “Ce service est idéal pour les personnes très occupées, mais il s’adresse également aux télétravailleurs qui ont besoin de poster régulièrement du courrier en petite quantité tout comme aux internautes qui vendent des produits sur les sites d’enchères.”

En Grande-Bretagne, le premier timbre conçu par Royal Mail a fait son apparition en 1840 dans le cadre de la réforme du système postal britannique destinée à confier à l’expéditeur la charge des frais postaux. Le Penny Black a été imaginé à l’effigie de la reine Victoria. Les premiers timbres en ligne sont les premiers de l’Histoire britannique qui ne représentent pas le profil d’un mo narque.

Traduction d’un article de Vnunet.com en date du 19 septembre 2006


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur