Le Royaume-Uni affiche les crimes à la carte

Mobilité

Le ministre de l’Intérieur britannique a inauguré le site Web Police.uk, qui permet d’afficher sur une carte en ligne les crimes et délits, rue par rue, commis en Angleterre et au Pays de Galles.

Le ministère de l’Intérieur britannique met les compétences du numérique au service de l’information aux citoyens. Et ça fait même un peu peur…

Le Home Office vient en effet de publier, sur le site Web Police.uk, une cartographie des crimes recensés par la police pour l’Angleterre et le pays de Galles.

Les habitants de ces deux pays ont ainsi la possibilité de voir s’afficher de manière synthétique sur une carte, type Google Maps, les crimes et délits commis dans leur quartier ou leur région.

Des cartographies du crime de ce type existent déjà depuis plusieurs mois pour plusieurs villes américaines, mais le site Police.uk est une première en Europe.

Les crimes et délits affichés sont visualisables rue par rue et sont classés en 6 grandes catégories : criminalité violente, vols, atteintes aux véhicules, cambriolages, comportements anti-sociaux (injures, nuisances sonores, vandalisme, etc.) et « autres crimes » (comprenant les viols).

Si les habitants de certains quartiers en Angleterre se sont plaints que ce type de site pouvait permettre de stigmatiser certains quartiers et faire chuter localement le prix de l’immobilier, le succès de Police.uk est au rendez-vous outre-Manche.

Selon Liberation.fr, le site a été rapidement saturé par les requêtes lors de son lancement il y a quelques jours (18 millions de demandes d’accès en une heure le jour de son inauguration).

Selon Theresa May, la secrétaire d’Etat à l’Intérieur, la mise ne place de Police.uk a coûté la bagatelle de 300 000 livres (environ 351 000 euros).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur