Royaume-Uni : Facebook mieux qu’une alarme anti-vols ?

Cloud

L’entreprise de sécurité Precreate Solutions propose d’animer les comptes Facebook et Twitter de ses clients en leur absence. Une tactique visant à tromper les potentiels cambrioleurs.

Facebook, mieux que les systèmes anti-vols ?

Une société de sécurité, installée dans le comté de l’Essex, compte exploiter Twitter et Facebook pour éviter que les cambrioleurs profitent de la saison estivale pour réaliser leurs méfaits.

Precreate Solutions, dont le sisège social se trouve à Chelmsford, assure qu’elle commence à travailler avec des clients en diffusant des contributions sur Facebook ou sur Twitter pendant leurs congés à la place des détenteurs légitimes des comptes.

Objectif : semer le doute dans l’esprit des cambrioleurs qui scrutent les réseaux sociaux pour repérer les personnes qui se déclarent en vacances et qui géolocalisent leur lieux de résidence pour les “visiter” en leur absence.

Selon Precreate Solutions, plusieurs de ses clients ont été victimes de cambriolages préparés à partir d’une veille sur les réseaux sociaux.

On évoque un cas à  Hampstead Garden : un couple s’est vu dérober des tableaux de grande valeur. Montant du préjudice : 300 000 livres sterling (environ 335 000 euros).

Au cours d’un séjours de deux semaines, leur propriété a été visitée alors que le couple venait de relater via Twitter leur dernière activité sportive sur leur lieux de villégiature.

“Le fait de poster sur Facebook des photos de plage accessible à 300 ou 400 amis, c’est comme laisser au cambrioleur un petit mot sur sa porte en lui disant que vous êtes sorti”, considère Gary Jackson, dirigeant de Precreate.

“Nous allons maintenant faire fonctionner les médias sociaux de clients de manière à leur donner une apparence qui permet de faire croire qu’ils sont toujours présents à leurs domiciles ou lieux de travail.”

(lire la fin de l’article page 2)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur