rPath veut alléger et personnaliser Linux

Cloud

Cette jeune pousse propose aux éditeurs des outils de création de versions de
l’OS libre capables de tourner dans des environnements virtualisés.

Erik Troan et Billy Marshall, deux anciens dirigeants de Red Hat (respectivement ex-directeur de l’ingénierie et responsable des ventes en Amérique du nord), ont rendu leurs chapeaux rouges en 2005 pour créer leur propre entreprise, dénommée rPath.

Leur idée consiste à créer des outils permettant d’alléger et de personnaliser le système d’exploitation Linux. L’objectif consiste à permettre aux éditeurs de mettre en place ce qu’ils définissent comme des “software appliances”. Il ne s’agit pas ici de boîtiers matériels mais d’appliances logicielles réunissant les logiciels de ces éditeurs et des versions allégées “sur mesure” de l’OS Linux.

Après une année de recherche et développement, rPath a entrepris ses activités commerciales début 2006. L’éditeur vient de sortir la version 2 de son logiciel phare rBuilder. Signe du succès de l’opération, Ingres a dernièrement annoncé son intention de coupler sa base de données open source avec une distribution rPath allégée de Linux. Le but est de simplifier le déploiement et la maintenance dans des compartiments virtuels de serveurs (voir édition du 18 août 2006), créés avec des logiciels comme ceux de VMware, Microsoft ou Xen.

Ces packs pourront être plus facilement déployés et tourner sur des configurations matérielles standards. Autre avantage : la base de données et le système d’exploitation seront réunis dans une même unité logicielle et ils pourront donc être mis à jour simultanément.

D’autres “software appliances” peuvent déjà être téléchargées pour installation dans des espaces virtuels de serveurs. Un pack pour la relation clients est notamment proposé en partenariat avec la solution open source SugarCRM. Deux bundles supplémentaires sont également offerts pour le déploiement d’un serveur Web Apache ou encore d’une plateforme MediaWiki de création de wiki (espaces collaboratifs et communautaires).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur