Rumeur pré-MacWorld : l’iPod passerait à 20 Go !

Mobilité

Le site de rumeurs américain Think Secret en est sûr, Steve Jobs va présenter un nouveau modèle haut de gamme de l’iPod, doté d’un disque dur de 20 Go ! Et le modèle à 5 Go disparaîtrait. Peut-être de quoi motiver encore un peu plus les développeurs de Xpod, un logiciel rendant l’iPod compatible Linux.

Dernière ligne droite des rumeurs avant ouverture de la prochaine MacWorld Expo de New-York. A en croire Think Secret, décidément très en verve en ce moment, il ne s’agit même plus de rumeurs mais de prévisions sûres. Et parmi celles-là, le site américain croit pouvoir affirmer que Steve Jobs présentera une nouvelle version du baladeur MP3 iPod muni d’un disque dur de 20 Go ! Outre la taille du disque dur, le nouvel iPod serait compatible avec le format audio Mpeg-2 AAC, inclus dans QuickTime 6… et dans iTunes 3, nouvelle version du jukebox d’Apple qui devrait être annoncée en même temps. Il se pourrait également que l’appareil subisse un léger lifting. Histoire de ne pas trop étendre la gamme, le modèle à 5 Go, sorti il y a largement moins d’un an (voir édition du 23 octobre 2001), disparaît du catalogue. Il s’ensuivrait une baisse de prix du modèle à 10 Go. Ce dernier étant remplacé par le 20 Go ?

Connecter un iPod à un PC sous Linux, c’est possible…

L’engouement pour le baladeur de la Pomme a très vite dépassé les frontières du monde Mac. Et même si Apple ne semble pas encore s’être décidée à développer une application Windows pour connecter son engin à un PC (voir édition du 24 juin 2002), au moins une autre société, MediaFour, s’en est chargée avec XPlay. Et Linux, diront certains ? C’est l’affaire du plug-iniPod pour xTunes, un clone autoproclamé d’iTunes pour le système libre. Actuellement en phase de test beta, le logiciel permettrait de gérer les fichiers et les playlists par simple glisser/déposer. Reste un problème de taille, le port Firewire. Si les Mac en sont tous équipés en standard, c’est loin d’être le cas des PC, qui attendent plutôt la prochaine adoption de l’USB 2.0 pour disposer d’un port de connexion rapide. Seul Sony, codéveloppeur de la norme Firewire sous le nom d’iLink, en fournit un sur tous ses modèles. Et quant à trouver le bon driver sous Linux, pour la carte d’extension qu’il faut donc forcément se procurer, c’est une autre paire de manches…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur