Sage France : “Les entreprises cherchent à optimiser et à rationaliser leurs projets”

Cloud

Selon l’éditeur de logiciels d’entreprise, la crise force les moyennes et grandes entreprises à revoir leurs priorités IT.

Comment les moyennes et les grandes entreprises (MGE) abordent-elles l’intégration et l’utilisation de leurs logiciels de gestion d’entreprises (ERP) en ces temps de crise économique ?

Vendredi dernier, Sage France, qui édite et commercialise des logiciels de gestion des processus métier (ERP, finance, CRM, comptabilité, trésorerie, etc.), a fait le point, lors d’une conférence de presse, sur les comportements et les attentes des dirigeants d’entreprises dans ce contexte difficile.

Christophe Letellier, Directeur général de la division “Moyennes et grandes entreprises” de Sage France, s’est appuyé sur une étude réalisée par son propre institut, créé en septembre 2008, qui a sondé fin janvier 400 dirigeants de PME-MGE.

“Les entreprises recherchent avant tout aujourd’hui l’optimisation et la rationalisation de leurs projets”, explique Christophe Letellier. Les clients de Sage se tournent prioritairement vers le gestion du cash, de leur trésorerie. “Ils opèrent un focus beaucoup plus important sur la gestion du compte client”. Ils veulent avant tous des outils leur permettant de gérer et d’opérer des opérations de recouvrement.

Continuer à s’appuyer sur le capital humain

Ainsi, face à cette urgence, les projets structurants sont retardés. Ces cinq derniers mois, Sage a constaté que l’intégration des applications de type progiciels de Gestion Intégrée (ERP ou Enterprise Resource Planning en anglais) a baissé de 30% par rapport à la même époque l’année dernière dans les moyennes et grandes entreprises.

Toutefois, l’Institut Sage a constaté que les ressources humaines sont peu touchées par cette réorganisation des priorités : les entreprises tablent toujours sur le capital humain. “Elles doivent toujours s’assurer une bonne gestion des compétences, et penser déjà à la sortie de crise”, estime Christophe Letellier.

ERP et gestion des flux financiers : les deux offres phares de Sage France

Le calcul du retour sur investissement devient donc une priorité. C’est ici que Sage se positionne comme un acteur de référence avec des offres “larges et flexibles”, promettant “la sécurité d’un déploiement en un temps et en un budget donnés”.

Côté ERP, Sage propose sa solution ERP X3, conçue pour les moyennes et grandes entreprises. Prenant appui sur la plate-forme de développement et d’intégration X3, cet outil pré-paramétré permet l’automatisation des processus et des spécificités métier, couvrant l’ensemble des besoins de gestion de production, de distribution, de CRM (gestion de la relation client) et de finance.

Concernant l’aspect financier, Sage met à la disposition de ses clients sa solution FRP (Finance Resource Planning), offrant “une gestion de bout en bout des flux financiers répondant aux enjeux des directions financières” : couverture complète de la fonction finance, rationalisation et automatisation des processus et production de tableaux de bord dynamiques.

Sage France compte aujourd’hui 550 000 clients (dont plus de 9000 pour la division MGE). Son chiffre d’affaires s’est élevé à 306 millions d’euros en 2008 (+16%).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur