Sage rachète l’américain ACCPAC

Mobilité

Le britannique Sage renforce ses positions outre-Atlantique en rachetant à Computer Associates l’éditeur d’applications de gestion ACCPAC.

La concentration se poursuit sur le marché des applications de gestion, le britannique Sage faisant l’acquisition pour 110 millions de dollars d’ACCPAC, filiale du groupe informatique Computer Associates. Ce dernier sort donc du marché des applications de gestion et recentre son activité d’éditeur de logiciels autour de l’administration de systèmes. Connue en Amérique du Nord, ainsi qu’en Australie et en Afrique du Sud, ACCPAC commercialise des logiciels de comptabilité, de gestion de la fabrication, de gestion de points de vente, de commerce électronique, de gestion de la relation client ainsi que de gestion des stocks. ACCPAC a réalisé lors de son exercice fiscal, clos fin mars 2003, un chiffre d’affaires de près de 90 millions de dollars, dégageant un bénéfice d’exploitation de 10,3 millions de dollars. Avec cette opération, Sage met la main sur un portefeuille client de 540 000 entreprises, pour l’essentiel des PME, ainsi que sur un réseau de distributeurs comptant 6 600 partenaires.

L’éditeur renforce ainsi sa présence aux Etats-Unis, où il a acquis en 2000 l’éditeur Best Software, un an après l’acquisition de la société américaine Peachtree. A l’inverse de ce qu’il pratique sur le continent nord-américain, la stratégie d’acquisition de Sage en Europe vise moins à gagner des parts de marché qu’à enrichir sa gamme de logiciels spécifiques. Il n’a ainsi repris en 2003 que quelques éditeurs, dont Concept Group en janvier (voir édition du 8 janvier 2003). Sage s’emploie par ailleurs à verticaliser son offre, de façon à mieux répondre aux besoins spécifiques de tel ou tel secteur d’activité. En dépit d’un contexte difficile, le chiffre d’affaires de l’éditeur britannique a augmenté de 4 % en 2003 pour atteindre 826 millions d’euros.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur