Sailfish OS : le patient Jolla va mieux grâce à une levée de fonds

EntrepriseLevées de fondsMobilitéOS mobiles
Jolla Sailfish OS
2 3

Jolla, la start-up finlandaise qui propose des licences de son système d’exploitation mobile Sailfish OS, vient d’assurer une levée de fonds de 12 millions de dollars.

En difficultés financières l’an passé, Jolla est en passe de redresser la barre. La société finlandaise vient en effet d’assurer un tour de table de 12 millions de dollars en échange d’actions de Series C.

En novembre dernier, Jolla n’avait pas réussi à boucler cette levée de fonds, dont le montant prévu était alors de 10 millions de dollars.

Confrontée à de sérieuses difficultés financières, Jolla avait même dû consentir à entamer une phase de restructuration.

Jolla va notamment utiliser ce montant pour recruter plus de développeurs logiciels.

Pour Jolla, la priorité est clairement placée sur son programme de licences pour son système d’exploitation Sailfish OS.

Pour rappel, Sailfish OS est un dérivé de Meego, OS de Nokia à l’origine, développé par la société finlandaise Jolla, créée en 2011 par d’anciens employés de Nokia.

Début juillet 2015, Jolla annonçait scinder son activité en deux. Alors qu’une entité devait prendre en charge l’aspect hardware avec le développement de terminaux mobiles (tablettes et smartphones), Jolla concentrait son activité sur son OS mobile et ses licences.

Les récents partenariats noués avec plusieurs constructeurs ne sont sans doute pas étrangers à cette levée de fonds.

Les investisseurs saluent notamment le partenariat noué en février dernier avec Mi-Fone, le fabricant mauritanien de smartphones. C’est le second après celui passé en juillet 2015 avec Intex, un fabricant indien.

Le smartphone Aqua Fish évoluant sous Sailfish OS devrait d’ailleurs être lancé sur le marché indien dans les prochains mois.

Après s’être tourné vers Android, Turing Robotics a également jeté son dévolu sur Sailfish OS pour son prochain smartphone ultra sécurisé. La société finlandaise pourrait d’ailleurs mettre encore un peu plus l’accent sur l’aspect sécurisé de son OS pour le différencier d’Android et pour sécuriser son avenir.

 

Crédit photo : Jolla


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur