Saint-Valentin : évitez le coup de foudre pour Storm Worm

Cloud

Une nouvelle variante de Storm Worm profite de la fête des amoureux pour se propager. Attention aux déclarations d’amour d’inconnus.

Comme lors de quasiment chaque événement mondial, les pirates de tous poils profitent de la Saint Valentin pour propager leur méfaits numériques à l’aide des traditionnelles méthodes de social engineering.

McAfee a lancé une alerte à propos d’un nouvel agent malveillant de la famille Storm Worm qui sévit sur le réseau mondial depuis lundi 12 février 2008. En quelques heures, l’éditeur de solutions de sécurité a identifié plus de 20 variantes de la bestiole baptisée Valentine Nuwar.

Rien de très original dans le mode de propagation de cette nouvelle menace. Nuwar arrive sous la forme d’un spam dans la boîte aux lettres de la future victime l’invitant à cliquer sur un lien pour envoyer des cartes de voeux virtuelles. Le lien en question pointe sur une page qui propose le téléchargement d’une application dont le nom peut être ‘valentine.exe’, ‘sony.exe’ ou ‘shift.exe’.

Un cheval de Troie derrière une carte de voeux

Application qui, si elle est exécutée, lance un cheval de Troie pour infecter l’environnement informatique de l’utilisateur. “Ce virus va essayer d’extorquer des données personnelles et inscrire les PC dans une armée en ligne”, estime François Paget, ingénieur au centre de recherche de McAfee France, cité dans le communiqué de presse. “Cela signifie que votre PC pourra être utilisé pour diffuser des millions d’emails et pour provoquer des attaques par déni de service.

Découvert début 2007, Storm Worm est un ver de type cheval de Troie qui se propage essentiellement à travers l’e-mail envoyé lors de campagnes d’hameçonnage. Les courriels se présentent indifféremment avec ou sans fichier infectieux joint. Ses nombreuses variantes en facilitent la propagation. Selon François Paget, “il y a environ 10 millions de PC dans le monde infectés par Storm Worm. Cette menace représente 1,5 % des spams en circulation“. Et la Saint-Valentin 2008 ne va certainement pas arranger la situation.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur