Google Autocomplete : la médiation satisfait les organisations anti-racisme

Marketing
mains tendues alliance partenariat accord

A travers une médiation, Google et le pool d’associations contre le racisme ont permis de définir “des axes d’une fructueuse coopération”, malgré des contours flous. Mais l’action en justice est abandonnée.

(Update 27/06/12 à 23h57) Le recours à un médiateur a permis de clore le litige entre Google et des associations antiracistes françaises, sous la houlette du tribunal de grande instance de Paris.

Les organisations plaignantes protestaient contre l’exploitation de données ethniques via Google Autocomplete (association de mots générée automatiquement à partir d’une requête moteur).

C’est Jean-Pierre Mattei, ancien président du tribunal de commerce de Paris, qui a pris les habits de médiateur dans ce dossier.

Difficile de savoir si les parties se sont réellement entendues sur le grief principal : que l’outil de recherche cesse d’associer automatiquement le mot “juif” aux noms faisant l’objet de requêtes.

Il faut prendre des précautions car rien n’a filtré sur les contours de cet accord.

Mercredi matin, un pool de six associations – l’Union des étudiants juifs de France (UEJF), J’accuse!-Action internationale pour la justice, SOS Racisme, le Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (MRAP), la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (LICRA) et Mémoire 2000 – ont abandonné l’action en justice visant Google.

Il se félicite que “la mesure de médiation (…) ait permis de dégager les axes d’une fructueuse coopération avec Google en matière de lutte contre le racisme et l’antisémitisme, qui met fin au litige”.

Fin mai, lorsque la polémique avait éclaté, Google France avait affiché sa “solidarité dans la lutte contre le racisme et l’antisémitisme”.

Après la procédure de médiation, la position est maintenue :  “Nous accompagnerons les associations dans le développement et la promotion de projets pour sensibiliser les internautes aux valeurs de tolérance et de respect.”

Crédit photo : © ALAIN VERMEULEN – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur