Salesforce creuse l’IA : Einstein se mue en vendeur et téléopérateur

CloudCRMMarketing
salesforce-einstein-intelligence-artificielle

En exploitant sa plateforme d’intelligence artificielle, Salesforce avance ses pions dans l’exploitation des contacts à des fins de vente ou de support client.

Salesforce pousse sa technologie d’intelligence artificielle Einstein dans deux directions : l’aide à la vente et le support client.

Inaugurée en septembre 2016, elle enrichit des solutions existantes exploitées par l’éditeur : la plateforme centrale Sales Cloud mais aussi l’expérience utilisateur « augmenté » avec l’interface Lightning et la formation interactive avec Trailhead.

Einstein s’attaque désormais à des problématiques métiers orientées commercial, marketing et CRM.

Ainsi, comme son nom l’indique, Einstein High Velocity Sales Cloud s’adresse aux forces des ventes en entreprise pour accélérer le business.

Un premier module a vocation à identifier avec vélocité les meilleurs leads en se fondant sur un mix technologique d’intelligence artificielle (machine learning et deep learning).

Un deuxième permet d’optimiser les interactions messagerie du commercial et CRM en limitant les saisies manuelles des données.

Le duo « Lead Scoring » et « Activity Capture » de la famille Einstein est disponible pour les détenteurs de licences Sales Cloud Einstein.

D’autres combinaisons permettent d’enrichir la prospection commerciale comme Lightning Dialer qui permet de rapprocher les commerciaux des prospects en s’appuyant sur les nouveaux leads enregistrés sur Lightning Sales Console (disponible en bêta ouverte en attendant la version finale escomptée en juin).

Pour sa part, Salesforce Engage fait gagner un temps précieux en proposant aux forces de vente d’exploiter « le bon lead au bon moment ». Elle est accessible pour tout détenteur d’une licence Salesforce Pardot (qui aborde la dimension marketing automation) en versant un supplément par utilisateur et par mois.

Au-delà des imbrications intra-Salesforce, Einstein pousse les murs pour avancer avec des éditeurs tiers. On l’a vu avec IBM couplé à son intelligence artificielle Watson dans le domaine de la business intelligence (décisionnel).

Au tour de d’Amazon Connect d’en profiter. La firme de Jeff Bezos vient de sortir une nouvelle plateforme cloud servant de centre de contacts. Salesforce et Einstein viennent en support pour la collecte et l’analyse des données.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur