Salesforce : un fonds et un incubateur sous la bannière Lightning

CloudEntrepriseStart-up
salesforce-lightning-fund
4 21

Afin d’accompagner les start-up qui exploitent sa plate-forme Lightning pour développer des applications, Salesforce lance un fonds d’investissement et un incubateur.

Le champ d’action de Salesforce Ventures s’élargit.

Le fonds corporate de Salesforce débloque une enveloppe de 50 millions de dollars pour soutenir les start-up qui développent des applications via la plate-forme Lightning.

Cette dernière, lancée début 2015, propose une nouvelle interface dont l’objectif est d’unifier l’expérience utilisateur.

L’une de ses composantes clés, c’est l’App Builder, qui doit, avec son système en drag&drop, faciliter la création d’applications à travers des composants qu’il est possible de réassembler.

Les jeunes pousses qui exploitent le dispositif vont pouvoir prétendre à un soutien financier de la part du Salesforce Lightning Fund, monté avec des pointures du capital-investissement comme Bessemer Ventures Partners, Kleiner Perkins Caufield & Byers ou Lightspeed Venture Partners.

L’édition 2016 de la conférence développeurs TrailheaDX a également permis à Salesforce d’officialiser l’ouverture, d’ici à la fin de l’année, d’un incubateur à San Francisco.

L’idée est de fournir des locaux, des fonds et du conseil aux start-up dont les services se basent sur Lightning. Une initiative dans la lignée du programme Salesforce for Startups, lancé en octobre 2014 et dans le cadre duquel l’éditeur américain dit avoir accompagné « plus de 6 000 entrepreneurs ».

Un investissement de plus pour Salesforce, qui avait, il y a quelques mois, lancé un fonds de 100 millions de dollars dédié aux start-up européennes du cloud.

D’après le Wall Street Journal, la firme de Marc Benioff a injecté plus de 500 millions de dollars dans l’écosystème des start-up sur son exercice fiscal 2015-2016 achevé le 31 janvier dernier. Soit trois fois plus que l’année précédente*.

Du côté de Salesforce Ventures, on revendique « plus de 150 investissements », avec des références comme Box (stockage cloud), Anaplan (planning commercial), DocuSign (signature électronique) et mongoDB (bases de données).

En Europe, le fonds a financé CartoDB (transformation de données brutes en cartes interactives ; Espagne), CloudSense (gestion du cycle commercial ; Royaume-Uni), YOUR SL (conseil en transformation numérique ; Allemagne) ou encore Universal Avenue (création de réseaux d’ambassadeurs de marques ; Suède).

Les indicateurs sont au vert à l’issue du 1er trimestre de l’exercice fiscal 2016-2017. La croissance la plus forte en matière de chiffre d’affaires est à mettre à l’actif d’App Cloud, la plate-forme de développement d’applications utilisant les technologie Salesforce.

Crédit photo : Ken Wolter – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur