Salesforce.com offre une déclinaison mobile de sa plate-forme AppExchange

Cloud

Le fournisseur américain de solutions de gestion de relation clients en mode hébergé acquiert la start-up Sendia, orientée services mobiles.

Salesforce.com s’est offert l’éditeur californien Sendia Corporation, un spécialiste des technologies d’accès mobile. Ce rachat, d’un montant de 15 millions de dollars en cash, constitue la première acquisition de Salesforce.com.

Objectif: offrir une déclinaison mobile de sa plate-forme AppExchange. Celle-ci héberge des solutions d’éditeurs tiers compatibles avec ses propres produits (voir édition du 20 janvier 2006). Depuis le lancement d’AppExchange, Salesforce.com recense 7100 applications téléchargées par les utilisateurs.

AppExchange Mobile est accessible via la plupart des terminaux nomades, qu’ils soient dotés d’un système d’exploitation Palm OS, RIM OS (pour les BlackBerry), Windows Mobile ou Intel/Centrino. Les éditeurs n’ont pas besoin de procéder à des développements spécifiques pour rendre leurs solutions accessibles sur cette plate-forme mobile.

Disponibilité immédiate du produit

Moyennant un abonnement mensuel de 50 dollars par utilisateur et par mois, une soixantaine d’applications sont d’ores et déjà disponibles sur AppExchange Mobile (sur les 209 applications hébergées à ce jour sur AppExchange). “La force de notre modèle à la demande fait que cette solution est disponible dès à présent partout dans le monde”, commente Pierre Soria, directeur général de Salesforce France.

Sendia, qui interrvenait jusqu’ici au titre de partenaire de Salesforce.com, emploie 35 salariés. L’entreprise revendique environ 79 utilisateurs. Tous ces clients sont déjà utilisateurs de Salesforce.com.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur