Salesforce.com utilise Chatter pour percer dans les réseaux sociaux professionnels

CloudCRMMarketing

Salesforce.com pousse l’univers des réseaux sociaux dans les entreprises en dévoilant Chatter, sa nouvelle plate-forme collaborative multi-outils qui s’intègrera à Force.com et Salesforce CRM.

Salesforce.com, le spécialiste des solutions des CRM (Customer Relationship Mangement – Gestion de la Relation Client) en mode cloud computing, s’intéresse aux réseaux sociaux pour les entreprises.

Force.com, sa plate-forme SaaS de services à la clientèle et de développement d’applications dont la version gratuite Free Edition est aujourd’hui utilisée par 15 000 entreprises, ainsi que l’édition payante Salesforce CRM vont intégrer, dans le courant de l’année 2010, un outil supplémentaire, baptisé Chatter, se présentant sous la formen d’une nouvelle plate-forme collaborative, élaborée à l’image des sites communautaires populaires comme Facebook ou Twitter.

Basé sur le principe de la collaboration en temps réel au sein des entreprises propulsée au coeur d’une solution CRM en cloud, Chatter intègrera tout un panorama de fonctionnalités accessibles à tout collaborateur, pour 50 dollars par mois et par utilisateur.

Chatter regroupe ainsi sur une même plate-forme tout un panel d’informations liées au profil d’utilisateur et à son statut (coordonnées, domaine d’expertise, historique professionnel), à la gestion de ses feeds (fils d’information) et à son état, qui permet d’informer l’ensemble des participants sur l’état d’avancement des projets auxquels ils collaborent.

Les utilisateurs de la plate-forme collaborative professionnelle peuvent également gérer leurs applications sociales (utilisation des applications métiers sous forme de feeds), leurs documents collaboratifs (feuilles de calcul, présentation…), discuter en temps réel ou avoir un aperçu de leur actualité personnalisée sur Facebook et Twitter.

Les développeurs pourront personnaliser Chatter, en intégrant à leur guise des modules existants au sein de la plate-forme sociale ou en créant de nouvelles briques.

Salesforce.com met ainsi à disposition des développeurs une série de kits de développement (Developer Toolkit) Google, Facebook et Twitter, ainsi que qu’une bibliothèque d’interfaces de programmation (API) spécial Chatter.

Le spécialiste des solutions CRM à la demande viendra concurrencer, ces prochains mois, d’autres spécialistes de la communication unifiée et du travail collaboratif, comme Microsoft, qui vient de délivrer la version 2010 d’Exchange Server, IBM (LotusLive iNotes) ou Cisco (WebEx Mail).

Salesforce.com peut en tout cas compter sur la popularité grandissante de Force.com, qui a déjà vu naître 135 000 applications personnalisées construites à partir de sa plate-forme et qui fédère 200 000 développeurs adhérents au programme developer.force.com.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur