Salesforce conclut une année bénéficiaire sous le signe de l’engagement client

CloudCRMMarketing

Au sortir d’une année fiscale bénéficiaire, Salesforce met en avant son chiffre d’affaires différé pour illustrer l’engagement de ses clients.

Nous construisons des relations de long terme avec nos clients et notre chiffre d’affaires différé l’illustre.

L’équipe dirigeante de Salesforce a fait passer le message lors de la conférence téléphonique faisant suite à la présentation des résultats financiers de l’éditeur américain sur son exercice fiscal 2018, achevé le 31 janvier dernier.

L’indicateur en question franchit effectivement un palier. En l’occurrence, celui des 20 milliards de dollars (7,095 milliards perçus, mais non encore comptabilisés et 13,3 milliards non encore facturés, mais associés à des abonnements avec engagement).

Le chiffre d’affaires aussi a passé un cap : en croissance de 25 % d’une année sur l’autre, il atteint 10,48 milliards de dollars.

L’offre de gestion commerciale Sales Cloud reste le principal poste de revenus, à 3,554 milliards de dollars (+ 16 %).

La plus forte croissance (+ 45 %, à 1,35 milliard de dollars) est à mettre à l’actif du segment d’activité qui comprend les offres Commerce Cloud et Marketing Cloud.

Cette dernière inclut Demandware, du nom d’une entreprise acquise en 2016 pour 2,8 milliards de dollars… et qui avait permis à Salesforce d’être bénéficiaire sur son exercice 2017 grâce à un crédit d’impôt sur moins-value.

La « Salesforce Platform » (développement d’applications) et les services annexes de type Einstein ou Heroku dégagent près de 2 milliards de dollars de C.A. (+ 34 %). Service Cloud (solution de service client) approche des 3 milliards (+ 24 %).

Compte tenu d’une marge brute quasi stable (73,5 % ; – 0,1 point) et d’OPEX ayant progressé un peu moins vite que le chiffre d’affaires, le résultat d’exploitation est multiplié par près de quatre, à 236 millions de dollars. Le résultat net après impôts est de 127 millions de dollars* (- 35 %).

Salesforce, qui emploie 29 401 personnes au 31 janvier 2018 (4 223 de plus en un an), dispose d’un trésor de guerre d’environ 4,5 milliards de dollars, dont 2,5 milliards de liquidités.

* En normes comptables GAAP, incluant des éléments comme l’amortissement, les rémunérations à base d’actions ou les gains et pertes sur la vente de propriétés immobilières.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur