Salon Ad:Tech : les médias traditionnels “s’adaptent à l’heure de Facebook”

Mobilité
Information - news

Comment une agence de presse mondiale (AFP), un magazine (Psychologies), un quotidien (Le Figaro) et un portail européen (Gazeta.pl) vivent cette mutation.

Les groupes médias tirent-ils leur épingle du jeu dans le bouleversement numérique en lien avec la diffusion et le traitement de l’information ? Un vaste sujet bien difficile à boucler en une heure. Mission remplie mais la partie questions-réponses sera zappée.

Mardi après-midi, des représentants issus de quatre acteurs des médias français (Groupe Psychologies, Le Figaro, AFP et MediaPart) et un représentant des médias numériques de Pologne (Gazeta.pl, issu du groupe Agora qui édite le quotidien de référence Gazeta Wyborcsza) ont présenté tour à tour leur vision à l’occasion d’une session intitulée “Médias en ligne, une marque plusieurs supports” sur le salon professionnel Ad:Tech à Paris dédié au marketing numérique (qui s’est achevé aujourd’hui)

Seul représentant européen de la table ronde, Thomasz Jozefacki, Directeur général d’Agora, a présenté l’éventail de rubriques qu’un portail média comme Gazeta.pl doit présenter pour rester attractif face à une concurrence multi-forme : news, communautés (marquée par une collaboration avec le réseau social britannique Bebo.com), emplois, Web TV (avec la vidéo perçue comme une “great opportunity”, cela va de soi), mobile (avec des partenaires comme Orange et Nokia).

Un media lab chez l’AFP

L’interlocuteur suivant présente une vision encore plus internationale qu’il intitule “L’AFP à l’heure de Facebook”. En poste aux Etats-Unis pendant sept ans pour le compte de l’AFP, Eric Scherer a vu l’influence des médias numériques croître de l’autre côté de l’Atlantique.

Désormais en charge de la direction planification stratégique et partenariat au sein de l’agence de presse (qui dispose de cinq centres régionaux et d’un effectif de 2500 personnes), il développe des nouveaux produits interactifs à commercialiser auprès de ses clients médias (comme son produit phare Le Journal Internet, un journal clé-en-main multimédia) voire en touchant le grand public.

Ainsi, au Japon, l’agence de presse a ouvert un site-test de photos en ligne (AFPBB.com). L’AFP dispose d’un media lab à San Francisco à travers lequel le Web 2.0 est exploré. Ainsi, l’agence a conçu un news quizz spécial Facebook.

(lire la suite de l’article)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur