Samsung veut pousser des écrans pliables sur ces smartphones

MobilitéSmartphones
samsung-smartphones-ecrans-pliables
4 5

Des écrans pliables ou flexibles sur des smartphones. Ce serait le prochain pari commercial de Samsung, qui dévoilerait deux modèles dans ce sens en 2017.

Les écrans pliables pour les téléphones mobiles. Cette idée taraude Samsung depuis une bonne dizaine d’années. 2017 pourrait être la révélation, selon Bloomberg. Samsung Electronics pourrait profiter du prochain Mobile World Congress de Barcelone (février-mars) pour introduire au moins l’un des deux smartphones à écran pliable (ou flexible) que la firme coréenne compte sortir l’an prochain. Nom de code en interne : Project Valley.

Le fabricant de smartphones s’appuierait sur des technologies d’écrans OLED (organic light-emitting diodes), qu’il scrute depuis au moins 2002. Déjà à l’époque, on évoquait la possibilité d’intégrer un écran flexible et transparent dans des modèles Galaxy mais aussi dans de multiples appareils numériques dotés d’un écran.

Depuis, la R&D a permis de faire évoluer l’approche OLED…au point de l’intégrer dans une vision mass market de déploiement de terminaux nouvelle génération comme les smartphones.
Toujours selon Bloomberg, l’un des deux modèles serait très fin et élégant. Le second serait doté d’un écran 5 pouces qui pourrait être extensible jusqu’à un format 8 pouces. Samsung n’a pas apporté de commentaires supplémentaires sur ces projets.

Ces révélations sur le volet des smartphones pourraient n’être qu’un pan d’une stratégie plus large de Samsung visant à généraliser les écrans pliables sur d’autres appareils électroniques. On en saura probablement plus lors des prochains grands salons sur les produits numériques comme le CES de Las Vegas (janvier 2017) et bien sûr le MWC.

Cette offensive pourrait permettre aussi à Samsung de se démarquer encore un peu plus de son principal concurrent Apple (iPhone), au-delà des casques de réalité virtuelle (Gear VR) distribués avec les modèles Galaxy S7.

Néanmoins, pour créer un effet de surprise (s’il en reste un car on voit des vidéos sur YouTube montrant que Samsung a dépassé le proof of concept), il ne faut plus perdre de temps car des start-up prennent d’assaut ce segment des écrans pliables comme la chinoise Moxi Group installée à Chongqing, une métropole du Grand Ouest du pays transformée en zone économique spéciale en 2010. Sur la vidéo 2 (via YouTube), on en peut voir une illustration des progrès réalisés transformant le smartphone en bracelet téléphone.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur