Samsung absorbe Joyent sur le chemin du cloud

CloudEntrepriseFusions-acquisitions
samsung-joyent
1 0

Samsung met la main sur l’américain Joyent, spécialiste du cloud avec des offres de développement, une solution de conteneurs et du stockage objet.

Pour se renforcer sur le cloud, Samsung s’offre un spécialiste du secteur.

Le groupe sud-coréen met la main sur Joyent, un fournisseur américain qui a la particularité de s’appuyer sur son propre système d’exploitation serveur, basé sur le code d’OpenSolaris et baptisé SmartOS.

Son offre s’articule autour de trois composantes principales : Node.js pour la création d’applications, la solution de conteneurs « as a service » Triton et Manta pour le stockage objet.

Ses cibles : le Web, la mobilité et l’Internet des objets. Des marchés à hauts volumes de données, bien adaptés au monde du cloud.

Scott Hamond, CEO de Joyent, résume : « Jusqu’à aujourd’hui, il nous manquait une chose : la taille nécessaire pour être efficace sur le marché très concurrentiel du cloud computing ».

Le passage dans le giron de Samsung permettra effectivement à l’entreprise américaine de mettre en place un plus vaste réseau de datacenters.

Samsung ne cache pas avoir fait le tour du marché pour rechercher le candidat capable de concrétiser ses ambitions dans le secteur des infrastructures de cloud, publiques ou privées.

Avec Joyent, le groupe d’électronique s’est trouvé le moteur et le gestionnaire de ses datacenters.

Joyent poursuivra son activité sur un fonctionnement indépendant, comme le note Silicon.fr. Ses experts travailleront tout d’abord à l’extension de l’infrastructure et des services cloud de Samsung, tous deux boostés par une demande croissante en provenance des smartphones et objets connectés.

Crédit photo : Rangizzz – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur