Samsung émancipe son activité de production d’écrans plats LCD

Cloud
Samsung Galaxy S Advance

Samsung entérine la scission de son activité de production d’écrans plats LCD, déficitaire sur l’année 2011, mais en reste détenteur à 100%, avec un capital d’environ 670 millions de dollars.

La transition dont il avait été convenu en février s’est déroulée comme sur des roulettes. Après 21 ans d’exercice, l’activité de production d’écrans LCD Samsung Display se sépare de la maison-mère, qui en reste toutefois détentrice à 100%.

Cette spin-off riche d’un effectif de quelque 20 000 employés pour 5 usines de production dans le monde amorcera, en date du 3 avril, avec un capital d’environ 670 millions de dollars, son périple sur un marché en proie à l’instabilité.

Forte d’un chiffre d’affaires de 20 milliards de dollars et de nombreux contrats valorisants, notamment avec Apple (dalles rétiniennes du nouvel iPad), Samsung Display devient de fait le principal fabricant d’écrans au monde.

A ses débuts en 1991, l’entité ne constituait qu’un pôle de recherche et développement au sein de la maison-mère, qui, en vertu de cette séparation, espère embrasser avec plus de réactivité les nouveaux défis : mobilité, économies d’énergie, etc.

Jusqu’alors à la tête de la division écrans LCD du groupe coréen, le dénommé Donggun Park est investi au poste de CEO.

L’intéressé s’attachera à encenser les nouvelles technologies tel l’OLED, alors que les cristaux liquides traditionnels ne font plus recette : avec 500 millions de dollars de pertes en 2011, Samsung Display, en fort recul depuis près de deux ans, est déficitaire.

Première halte sur le chemin d’une évolution naturelle qui impose une démocratisation des smartphones et des tablettes, la consommation, au cours de l’été, de Samsung Mobile Display, dont Samsung Electronics est propriétaire à 65%.

Samsung, qui dispute à LG la première place sur le créneau des écrans plats LCD, devrait dans la foulée généraliser l’OLED (diodes électroluminescentes organiques) sur ses téléviseurs.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur