Samsung FLOW : un air de Continuité sur Android

CloudMobilitéOS mobilesTablettes
samsung-flow

Avec la plate-forme FLOW, Samsung cherche à simplifier l’expérience “cross-device” comme Apple l’a fait avec la fonction “Continuité”.

Avec le lancement, en octobre, d’OS X “Yosemite” sur desktop et d’iOS 8.1 sur mobile, Apple a multiplié les jonctions entre ses différentes lignes de produits, tout particulièrement à travers la fonction “Continuité”.

Ajout d’un favori sur iPhone et disponibilité immédiate sur iPad ; démarrage d’un appel téléphonique et poursuite de la conversation sur Mac : la plate-forme iCloud est généreusement mise à contribution pour assurer la synchronisation des contenus, avec des applications au-delà des fichiers et des dossiers.

Samsung a préféré s’appuyer sur un mode de communication direct – en peer-to-peer – pour élaborer une solution concurrente, baptisée FLOW. Une préversion accessible uniquement sur invitation a été lancée ce 12 novembre à l’initiative du Think Tank Team. Rattachée à Samsung Research America, cette équipe de chercheurs, designers et ingénieurs indépendants a notamment travaillé sur la première génération de la montre connectée Galaxy Gear.

Le principal objectif de la plate-forme FLOW est de permettre aux utilisateurs de “transférer” des activités d’un appareil à l’autre sans se soucier des applications à ouvrir. L’un des exemples donnés dans la documentation pour illustrer cette notion de continuum est celui d’un restaurant dont on recherche les coordonnées sur un ordinateur, avant de réserver une table sur smartphone… et de s’y rendre en utilisant le guidage GPS sur une montre connectée.

Pour l’heure compatible uniquement avec Android (l’ouverture à “de multiples plates-formes” figure sur la feuille de route), FLOW centralise aussi les notifications. Une tablette pourra ainsi avertir d’une appel téléphonique, tandis que le téléphone pourra signaler que la batterie de la tablette est presque vide.

Samsung compte en faire un complément à son kit de développement d’applications multitâches ainsi qu’à sa technologie SideSync. L’industriel sud-coréen en profite pour réaffirmer sa volonté de se détacher de la conception actuelle selon laquelle chaque appareil exploite ses propres applications et dans une moindre mesure ses propres données.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : avez-vous suivi la guerre Apple / Samsung ?

Crédit photo : Samsung


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur