Samsung s’offre Fluenty : un peu plus d’intelligence artificielle pour l’assistant Bixby

EntrepriseFusions-acquisitionsMobilité
samsung-fluenty

Samsung a acquis Fluenty, start-up coréenne qui exploite le deep learning pour intégrer des capacités de réponse automatique dans les services de messagerie.

Aucune publication sur Facebook depuis le mois d’avril, un dernier tweet qui remontait à mai… Le silence radio s’était installé chez Fluenty.

La start-up coréenne, qui exploite des technologies d’intelligence artificielle sous l’angle des assistants personnels et des agents conversationnels, revient de l’ombre à la lumière : la voilà officiellement dans le giron de Samsung.

Le rapprochement a des conséquences immédiates : plus de trace, sur le Play Store, de l’application mobile Fluenty.

Cette dernière fonctionne en tandem avec plusieurs systèmes de messagerie : les SMS, Facebook Messenger, WhatsApp, Hangouts et Kakao Talk.

Elle y intègre des capacités de réponse automatique et d’ouverture de services tiers en fonction du contexte.

Sous le capot, un modèle entraîné avec « plus de 700 millions de conversations publiques », par le biais d’un réseau de neurones récurrents à mémoire court terme et long terme (LSTM).

Vers Bixby 2.0

Initialement baptisée Talkey, l’application était née d’un constat : 30 % de nos réponses à des messages sont prédictibles.

Depuis son lancement en 2015, le temps de réponse a été amélioré, passant de plusieurs secondes à 50 ms. À défaut d’avoir étendu la compréhension au-delà du coréen et de l’anglais, Fluenty est allé vers des réponses plus personnalisées.

Sur le volet « services contextuels », la start-up fondée par des anciens de LG, Naver et Kakao a implémenté, entre autres, la lecture de bandes-annonces (via YouTube), la réservation de restaurants (avec Yelp) et la consultation d’itinéraires (par Google Maps).

Les réponses automatiques ont été déclinées sous la forme d’une API, pour l’intégration dans des applications tierces. Fluenty envisageait notamment des jonctions dans le domaine de la télématique et des passerelles avec la réalité virtuelle.

Repérée par Google, qui l’avait accueillie dans son campus de Séoul, la jeune pousse compte aussi à son catalogue un service qui fermera le 31 décembre : une plate-forme en ligne de création de chatbots pour Facebook Messenger et Kakao Talk.

Les technologies de Fluenty feront probablement l’objet d’une intégration dans Bixby, assistant personnel que Samsung a lancé cette année avec son Galaxy S8.

La version 2.0 doit apporter, outre une compatibilité avec davantage d’appareils (téléviseurs, frigos…) et la possibilité de gérer plusieurs utilisateurs, des capacités améliorées d’interprétation du contexte et du langage naturel.

Bixby est construit sur la base des technologies d’une autre société dont Samsung a fait l’acquisition : Viv Labs, montée par quelques-uns des créateurs de Siri (assistant numérique d’Apple).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur